Accueil > Introduction à l'histoire du Moyen-Orient

IFCO 2420 - Introduction à l'histoire du Moyen-Orient

Type d'enseignement : Cours magistral seul

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Voir les plans de cours et bibliographies

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Il s'agit d'un cours d'introduction historique, dont la vocation est d'ancrer les enjeux contemporains de cette région dans une perspective de longue durée. Le choix de 395 comme date fondatrice correspond à l'émergence d'un Moyen-Orient qui n'est plus soumis à un empire extérieur, d'abord grec, puis romain, ainsi qu'à l'affirmation d'une Chrétienté d'Orient, tournée vers Byzance plutôt que vers Rome. Ce choix correspond à la volonté de décrire dans ce cours des dynamiques proprement moyen-orientales, et non la simple projection dans cette région de rivalités de puissances extérieures. Les quatre premiers cours couvriront quatorze siècles d'histoire moyen-orientale, dans le but d'historiciser des catégories confessionnelles ou idéologiques, trop souvent traitées comme « essentielles » dans les débats actuels. Les huit cours suivants traiteront de la période proprement contemporaine.

Enseignants

  • CECCALDI, François
  • FILIU, Jean-Pierre (Professeur des universités à l'IEP de Paris)
  • TANNOUS, Manon-Nour (Assistant de recherche)

Format pédagogique

Cours magistral seul

Mode de validation

L'évaluation se fera sur la base de deux notes de lecture, l'une rendue à mi-semestre, l'autre en fin de semestre, de deux ouvrages choisis dans la bibliographie générale du cours.

Lectures principales demandées

  • Leyla DAKHLI, Histoire du Proche-Orient contemporain, Paris, La Découverte, 2015.
  • Jean-Pierre FILIU, Le Miroir de Damas, Paris, La Découverte, 2017.
  • Henry LAURENS, Les Crises d'Orient, Paris, Fayard, 2017.
  • Sabrina MERVIN, Histoire de l'Islam, doctrine et fondements, Paris, Flammarion, 2016.
  • Eugene ROGAN, Histoire des Arabes, Paris, Perrin, 2013.

Plans de cours et bibliographies

Séance 1 : De l’Empire romain d’Orient aux premiers califats (395-750)

  • L’Empire byzantin et les schismes chrétiens, l’Empire sassanide et le monothéisme mazdéen, la prédication de Mohammed, l’Islam à Médine et La Mecque, les quatre premiers califes « bien-dirigés », la sortie d’Arabie et la conquête du Moyen-Orient, la première dynastie de l’Islam avec les Omeyyades de Damas

Séance 2 : De « l’âge d’or » abbasside aux Croisades (750-1193)

  • La « révolution » abbasside, le basculement de la Syrie vers l’Irak, la synthèse arabo-perse, la formalisation de l’orthodoxie sunnite, la contestation chiite, le messianisme ismaélien, le califat concurrent du Caire, les dissidences alaouite et druze, les Croisades et la Contre-Croisade de Noureddine, puis de Saladin

Séance 3 : Sultans et envahisseurs (1193-1501)

  • Les sultans kurdes (ayyoubides) et turcs (seldjoukides), la décadence du califat arabe, les invasions mongoles, le sursaut mamelouk, la conversion des khans, l’invention du jihad antimusulman, le califat-prétexte, les Ottomans d’Europe, le temps de Tamerlan, un siècle de transition

Séance 4 : Ottomans sunnites et Safavides chiites (1501-1798)

  • Le chiisme d’Etat en Perse, la Versailles d’Ispahan, la frontière des Empires, l’Orient ottoman, la garde des Lieux saints et le pèlerinage, Capitulations et consulats, les schismes catholiques, les frondes d’Alep, la naissance du wahhabisme

Séance 5 : L’expansion coloniale (1798-1911)

  • L’expédition d’Egypte de Bonaparte, la Question d’Orient, le « Grand Jeu » en Iran, les crises de 1840 et de 1860, l’enjeu du canal de Suez, le congrès de Berlin, l’Allemagne alliée des Ottomans, les débuts du sionisme, les protectorats britanniques dans le Golfe, l’intervention italienne en Libye

Séance 6 : Des réformes inabouties à la Première guerre mondiale (1798-1918)

  • Nahda arabe, « Nouveau Régime » ottoman et modernisme d’Etat en Perse, constitutionnalisme et despotisme à Istanbul, des « Jeunes-Ottomans » aux « Jeunes-Turcs », islamisme et nationalisme dans le monde arabe, les ambitions des Saoud, le « jihad d’Empire », le génocide arménien, les trois promesses britanniques (Royaume arabe, Sykes-Picot et Balfour)

Séance 7 : Des mandats de la SDN à la fondation d’Israël (1919-49)

  • La révolution égyptienne de 1919, Mustapha Kemal et la Turquie moderne, les mandats français sur la Syrie et le Liban, l’Irak « tripartite », la Transjordanie et l’Arabie saoudite, l’expérience constitutionnelle en Egypte, l’Iran des Pahlavi, le Moyen-Orient comme théâtre et enjeu du second conflit mondial, le plan de partage de la Palestine, la guerre de 1948-49 et ses armistices, la consolidation d’Israël et la question palestinienne

Séance 8 : Guerre froide et conflit israélo-arabe (1949-1973)

  • Le « grand détournement » des indépendances arabes, l’effacement des anciennes puissances coloniales après 1956, la « guerre froide arabe » entre Nasser et Faysal, l’effondrement du nationalisme arabe après 1967, la « guerre des dupes » en octobre 1973

Séance 9 : De Septembre Noir à la Révolution islamique (1970-1979)

  • La crise jordano-palestinienne de 1970, la guerre libanaise de 1975-76, la victoire du Likoud en 1977 et le grand tournant de 1979 : Camp David, révolution iranienne, soulèvement de La Mecque et occupation soviétique de l’Afghanistan

Séance 10 : Pax americana et « nouvel ordre mondial » (1979-2000)

  • L’échec de la Force multinationale à Beyrouth, la première intifada palestinienne, la guerre de libération du Koweït, la conférence de Madrid, les accords d’Oslo et la paix israélo-jordanienne, la crise du processus de paix et la deuxième intifada

Séance 11 : Terreur et contre-terreur (2000-2011)

  • Le 11-Septembre et la « guerre globale contre la terreur », l’invasion américaine de l’Irak en 2003, une Palestine contre l’autre, la « guerre des 33 jours » au Liban en 2006, le poids des pétromonarchies, Obama et le discours du Caire, les mutations d’Al-Qaida et l’émergence de « l’Etat islamique »

Séance 12 : Révolutions et contre-révolutions (2011-2017)

  • Les soulèvements arabes de 2011 entre dynamique protestataire et défi générationnel, la contre-révolution en Egypte, les guerres de Syrie, du Yémen et de Libye, l’accord sur le nucléaire iranien, Daech et le désengagement américain, le triangle Moscou-Ankara-Téhéran

BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie générale figure ci-dessous (à chaque fois, les livres écrits dans une autre langue ont été donnés dans leur version française):

  • Yadh BEN ACHOUR, Aux sources de l’orthodoxie sunnite, Paris, PUF, 2008.
  • Georges BENSOUSSAN, Une histoire politique et intellectuelle du sionisme, Paris, Fayard, 2002.
  • Jacques BERQUE, Les Arabes, Paris, Actes Sud, 1997.
  • Hamit BOZARSLAN, Histoire de la Turquie de l’Empire à nos jours, Paris, Tallandier, 2015.
  • Leyla DAKHLI, Histoire du Proche-Orient contemporain, Paris, La Découverte, 2015.
  • Alain DIECKHOFF, Le conflit israélo-palestinien, Paris, Armand Colin, 2017.
  • Jean-Pierre DIGARD, Bernard HOURCADE et Yann RICHARD, L’Iran au XXème siècle, Paris, Fayard, 2007.
  • Anne-Marie EDDE, Saladin, Paris, Flammarion, 2008.
  • Jean-Pierre FILIU, Le Miroir de Damas, Paris, La Découverte, 2017.
  • Samir KASSIR, Histoire de Beyrouth, Paris, Fayard, 2003.
  • Gilles KEPEL, Le Prophète et le Pharaon, Paris, Folio, 2012.
  • Henry LAURENS, Les Crises d’Orient, Paris, Fayard, 2017.
  • Vincent LEMIRE (sous la direction de), Jérusalem, histoire d’une ville-monde, Paris, Champs-Flammarion, 2016.
  • Bernard LEWIS, Les Assassins, Bruxelles, Complexe, 1982.