Accueil > Théâtre et société en jeu

BART 12F01 - Théâtre et société en jeu : de l'Asie à ici

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Matériel : salle de travail pratique (si possible avec plateau), vidéoprojecteur ; console sonore et enceintes (diffusion de musique). Tenue de travail (le travail pratique est effectué nus pieds) et bouteille d'eau. Des travaux spécifiques seront préparés avant/entre les séances (bimensuelles).

Descriptif du cours

Les théâtres anciens majeurs de l'Asie impliquent et donnent à lire des normes et enjeux sociopolitiques selon des formes codées épurées très efficaces. Cet atelier propose de s'emparer de certains thèmes sociaux qu'ils impliquent, toujours d'actualité, et de s'inspirer de leur esthétique, pour interroger sur le plateau des facettes des mondes anciens et contemporains, dans une création collective percutante. Chaque séance de 4 heures comportera 3 temps : 1) une présentation imagée et filmique de pratiques performatives asiatiques choisies – Kutiyattam indien, No, Kabuki et Bunraku japonais, etc. – et de problématiques socioculturelles et politiques mises en scène dans ces formes ou entourant leur histoire ; 2) un travail étudiant autonome, en petits groupes, de préparation de scènes et de canevas ; 3) des exercices physiques agrégeant des techniques de jeu et de transmission asiatiques ; 4) un travail de mise en jeu puis d'assemblage de scènes et d'improvisations à canevas. Le travail pratique sera bordé par 4 piliers esthétiques asiatiques : codification, narrativité, distanciation, agrégation des arts et des domaines du spectacle (dramaturgie, jeu, mise en scène, scénographie). Des supports textuels asiatiques seront proposés par l'enseignant. D'autres seront collectés ou conçus par les étudiants d'après l'actualité médiatique, leurs autres cours, leur vécu, etc. La création réalisée pourra faire l'objet d'une présentation publique en fin de semestre.

Enseignants

JOHAN, Virginie (Docteur en études théâtrales)

Format pédagogique

Au fil du cours, les étudiants : 1°) Découvrent l'esthétique de plusieurs théâtres anciens d'Asie et certains enjeux sociopolitiques et culturels qu'ils impliquent ; ils appréhendent les interrelations entre art et société. 2°) S'approprient pratiquement des textes et des principes dramaturgiques et ludiques asiatiques ; 3°) Aiguisent leur curiosité et leur compréhension des mondes anciens et contemporains ; 4°) Exploitent et développent leur sensibilité artistique, leur potentiel créatif et leur capacité de proposition et d'écoute en expérimentant plusieurs champs de la création théâtrale (dramaturgie, jeu, mise en scène, scénographie, etc.) et le processus de création spectaculaire en groupe(s) réduits et complet. 5 séances de 4 heures comporteront généralement 4 temps : 1°) 1 point théorique thématique imagé incluant une analyse collective de film ou de texte (1h15). 2°) 1 préparation en petits groupes de scènes d'après textes ou de canevas d'improvisation (20 min.) 3°) 1 échauffement physique inspiré de traditions performatives asiatiques (20 min.) 4°) 1 séance pratique de jeu dirigé, d'assemblage de scènes et de création sur plateau (1h30). Les séances ayant lieu tous les 15 jours, les étudiants devront préparer des scènes entre les cours. Les types d'exercices suivants (non exhaustifs) seront proposés : lecture, analyse et jeu de textes proposés par l'enseignant ; conception, écriture et mise en jeu de canevas à thèmes inspirés du cours et de l'actualité ; exercices physiques et/ou ludiques collectifs et individuels sur le plateau ; rédaction d'un journal de bord de l'atelier et lectures d'extraits.

Mode de validation

Pour valider le cours, les étudiants devront réaliser les 3 travaux suivants, chacun noté sur 20 : 1°) Participer activement au travail théorique et pratique, dans plusieurs domaines (dramaturgie, mise en scène, jeu, musique, technique...), pour et dans l'atelier. Chacun préparera (collectera, concevra, répétera) notamment, individuellement et/ou en petits groupes, des supports textuels et scénettes thématiques portant sur 1 des 3 thématiques abordées en séance : dictatures et censure ; classes et organisations sociales ; extrémismes idéologiques, ainsi qu'une scène ou un canevas d'improvisation à thème sociopolitique libre. 2°) Tenir un journal de bord personnel de l'atelier. Réalisé progressivement dans un cahier petit format, ce journal comprendra, pour chaque séance (chacune répertoriées dans l'ordre chronologique) : 1 synthèse du cours théorique présentant certains points théâtraux et sociaux abordés (1/2 page) ; 1 synthèse du travail pratique réalisé en séance (1 page max.) ; 1 compte rendu des travaux de recherche, de collecte, de répétition, effectués hors atelier (1/2 page). Il contiendra également une sélection de courts textes et de canevas sélectionnés ou proposés pour la création. Certains extraits de journaux personnels pourront être intégrés à la création collective. 3) Participer, par 2 à 3 scènes et fonctions retenue(s) dans l'atelier, à la présentation publique éventuelle finale de la création.

Lectures principales demandées

Samuel A. dir. Du Nô à Mata Hari, 2 000 ans de théâtre en Asie, Paris : Artlys/MNAAG, 2015

Lectures complémentaires demandées

  • Brecht B. Écrits sur le théâtre, Paris : L'Arche [1926-1955], 1963
  • Chikamatsu M. Double suicide à Sonezaki, R. Sieffert éd., Chikamatsu. Tragédies bourgeoises, Paris : POF, 1991
  • Daumal R. Bharata. L'Origine du Théâtre, Paris : Gallimard, 1970
  • Foucault M. Les Hétérotopies, Paris : Nouvelles Éditions Lignes, [1966], 2009