Accueil > Musique et romantisme : clés pour une écoute active

BART 15F05 - Musique et romantisme : clés pour une écoute active

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Ce cours se propose d'aborder la musique savante occidentale du XIXe siècle à travers le prisme particulier de l'écoute. Il s'agit de développer chez les étudiants une culture musicale des grandes œuvres du répertoire ainsi qu'une pratique approfondie de l'écoute, qui passe par une initiation aux grandes structures du langage musical et un développement de la capacité à rendre compte d'une expérience esthétique de manière argumentée et problématisée. Le cours prend appui sur des œuvres-phare du répertoire romantique, dans tous domaines confondus (musique symphonique, opéra, lied, musique pour piano, musique de chambre). Les œuvres feront l'objet d'un travail d'analyse, illustré au piano, et seront éclairées à la lumière de leur contexte historique et littéraire. Seront traités les compositeurs majeurs du siècle, de Beethoven à Wagner.

Enseignants

LE COLLETER, Thomas (Professeur agrégé)

Mode de validation

1. Un compte rendu de concert classique (opéra, concert symphonique, piano solo, etc.) auquel l'étudiant aura assisté pendant le semestre, sous forme de dossier : présentation de la ou des œuvre(s) entendue(s), éventuellement documents iconographiques et/ou multimédia, et analyse critique. 2. Un commentaire d'écoute à préparer à la maison. 3. Un commentaire d'écoute sur table, sur des œuvres vues en cours, à relier aux autres œuvres étudiées pendant le semestre.

Lectures principales demandées

André BOUCOURECHLIEV, Le Langage musical, Paris, Fayard, 1993.

Lectures complémentaires demandées

  • EINSTEIN (Alfred), La Musique romantique, trad. de l'anglais par Jacques Delalande, Paris,
  • NATTIEZ (Jean-Jacques) éd., Musiques. Une encyclopédie pour le XXIe siècle. Volume 4 :
  • REIBEL (Emmanuel), Les Musiciens romantiques. Fascinations parisiennes, Paris, Fayard/