Accueil > La poésie comme sentiment du monde

BART 15F10 - La poésie comme sentiment du monde

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Chaque étudiant devra se munir d'un carnet pour ses notations personnelles : mots et expressions, choses vues ou entendues dans la rue, images, citations, idées…

Descriptif du cours

Pourquoi un atelier d'écriture poétique à Sciences Po ? Pour perfectionner bien sûr ses capacités d'expression personnelles, en y prenant le plus grand plaisir possible. Fréquenter de plus près l'écriture poétique est un bon antidote à la « langue de bois », la langue d'eau tiède qui domine aujourd'hui le monde des affaires comme celui de la politique et de la communication. La poésie est toujours un exercice salutaire de lutte contre les formules toutes faites, les clichés, les phrases creuses. Elle peut être, aujourd'hui plus que jamais, un exercice de liberté d'expression et d'imagination. Le poème délie les mots et les images pour établir entre eux et nous de nouveaux rapports, surprenants et neufs. Mais à travers cet exercice de liberté, le poème nous parle de notre relation aux autres et au monde. Même si le jeu a sa part en poésie, la poésie n'est pas qu'un jeu gratuit. Au meilleur d'elle-même, elle est conscience sensible de notre présence, ici et aujourd'hui. Elle est le sentiment du monde. Découvrir certains grands poètes, français et étrangers, (européens, arabes, américains, chinois, japonais…) est aussi une façon d'élargir notre sensibilité, de l'ouvrir à d'autres cultures, d'autres visions du monde, dans l'esprit d'une mondialisation qui ne serait pas uniformisation mais enrichissement mutuel, unité dans la diversité. De quel monde nous parle la poésie d'aujourd'hui ? Et en quoi est-elle l'atelier imaginaire de ce monde ? Tel sera le fil conducteur de cet atelier.

Enseignants

COMBES, Francis (Directeur)

Mode de validation

Chaque séance commencera par un ou deux exposés d'étudiants. En deuxième partie de séance, nous fonctionnerons en atelier d'écriture. Pour la notation, on privilégiera l'originalité, la sensibilité, l'humour, la capacité à exprimer ses idées de façon forte et belle. La notation prendra en compte trois critères (à égalité): la présentation d'un exposé bref (6mm) sur un poète en relation avec la problématique du cours, suivi de la lecture d'un poème la production de textes poétiques personnels (6 textes minimum) la participation orale

Lectures principales demandées

Poètes chinois Tang - Robert Desnos : Fortune – Apollinaire : Alcools – Prévert : Paroles – Maïakovski : Si on allume les étoiles – Anthologie du poème court japonais

Lectures complémentaires demandées

Allen Ginsberg : Howl – Blaise Cendrars : Au cœur du monde – Bertolt Brecht : Poèmes – Yannis Ritsos : Tard, bien tard dans la nuit – Mahmud Darwich : Rien qu'une autre année – P ablo Neruda : le Chant général – L'Honneur des poètes (poésie de la Résistance) – Walt Whitman : Feuilles d'herbe – Carlos Drummond de Andrade : La machine du monde – Ernesto Cardenal : Oraison pour Marilyn Monroe…