Accueil > Arts engagés et activistes de l'art

BCUL 1550 - Arts engagés et activistes de l'art

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Il suffit parfois d'une touche de décalage, de culot et d'art pour changer de paradigme sur des représentations établies, une vision du monde invétérée ou une croyance. Le but de ces ateliers sera de changer de paradigme, grâce à l'art, sur un sujet qui ne laisse personne indifférent. Quand on entend « Israël » ou « la Palestine », il s'en suit souvent ce genre de réactions : « pas ce sujet encore », « ça ne sert à rien d'en parler », « il n'y a pas de solution de toute façon ». Nous sommes tous d'accord, le sujet est essoré, épuisé, lassé et lassant car présenté régulièrement sous le prisme de la politique, de la religion des relations internationales ou de l'activisme exacerbé. Pourquoi alors ne pas se pencher sur cette question de manière brute, à travers l'art, sans intermédiaire politique mais avec les protagonistes concernés, pour une fois ? Cette série d'ateliers, artistiques et interactifs, a pour but de proposer une alternative de contenu sur le conflit israélo-palestinien à travers l'art engagé et les activistes de l'art israélien et palestinien dont on parle trop peu. Le prisme artistique permettra ainsi de se pencher sur des sujets délicats et tabous (identité, frontières, géographies, villes, objectivité, subjectivité). La succession de séances, et la grande diversité des thèmes spatiaux et politiques abordés par un angle artistique, vise à faire explorer aux étudiants les potentialités d'expression et de représentation des arts dans leurs finalités sociales et politiques. L'art engagé est bel et bien une alternative de contenu, pour comprendre, discerner, questionner, remettre en question, refuser, reconnaître, aller vers l'autre sans pour autant adhérer à son discours. A travers les travaux d'artistes israélien et palestinien, les étudiants s'inspireront du meilleur de ce que cette région a à offrir, en découvrant, semaine après semaine, des parcours et des projets d'artistes engagés, de véritables activistes de l'art.

Enseignants

  • ALOUI, Kenza (Consultante)
  • WEILL-ROCHANT, Inès (Indépendante pour l'évènementiel)

Mode de validation

Exposés « provocation » et exercices liés à la pratique : 30% Participation, assiduité, pertinence de l'interaction avec les artistes invités : 10% Présentation du projet final (initiative artistique ou culturelle engagée) : 30% Rendu écrit du projet final : 30%

Lectures principales demandées

à préciser