Accueil > Écrire pour la scène

BDBA 1145 - ECRIRE POUR LA SCENE

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Etre amateur ou curieux de spectacles et d'écritures dramatiques. Il n'est pas nécessaire d'avoir eu une pratique théâtrale pour participer à cet atelier.

Descriptif du cours

Texte et théâtralité… Qu'est-ce qui fait la théâtralité d'un texte, le rend porteur de jeu ? Le texte lui-même ou l'écriture au plateau qui en est donnée (mise en scène, son, lumière…) ? Quel rôle joue le sous-texte dans un spectacle, à cet instant magique où dialoguent enfin toutes les écritures de la scène ? De l'écriture à la mise en voix… L'esprit et la méthodologie de l'atelier s'inspirent des recherches d'Augusto Boal, Enzo Cormann, Jean Vilar… et d'une expérience plus personnelle acquise sur le terrain. Le passage de l'écriture à la mise en voix sera facilité par « La Fabrique à théâtre » de Ghislaine Beaudout et Claire Franek (éditions Thierry Magnier). Rencontre avec les professionnels Des intervenants seront conviés à partager leur regard sur les textes contemporains : Ian de Toffoli, enseignant chercheur à l'université du Luxembourg, directeur artistique des éditions Hydre, Alain Billon, directeur artistique du théâtre du Saulcy, espace BMK, scène conventionnée pour les écritures contemporaines. Objectif du travail d'atelier : Cet atelier aborde l'écriture théâtrale de façon ludique pour laisser chacun y exprimer sa singularité, gagner en liberté à l'écrit comme à l'oral. A chaque séance, la production de textes mènera à leur mise en voix pour en explorer les multiples possibilités (distribution, intentions de jeu, contextualisation, spatialisation…). Les participants seront donc tour à tour auteur dramatique, metteur en scène, joueur ou meneur.

Enseignants

FONTAINE, Carole C. (animatrice d'ateliers d'écriture pour la compagnie du Jarnisy)

Format pédagogique

- Jeux d'écriture individuels ou collectifs et décryptage des textes Ecrire seul (à l'aide de déclencheurs mais avec des contraintes stylistiques). Ecrire ensemble (théâtre image, prise en charge de personnages, choix d'une convention). Ecrire une note d'intention de mise en scène (cœur du message, intérêt du texte aujourd'hui). - Lecture et mise en voix des textes produits Lecture à plat du texte par son auteur. Choix d'une distribution par le metteur en scène. Exploration du texte par les participants sous la direction du metteur en scène. Spatialisation, contextualisation et mise en voix du texte après un court échauffement (notamment des cordes vocales !). Soin donné à l'entrée et à la sortie des joueurs. - Débats Rencontre avec les professionnels. Expériences de spectateurs.

Lectures principales demandées

  • Les Souffrances du jeune Werther, Goethe, Werther !, msc : Nicolas Stemann
  • Je t'écris mon amour, Emmanuel Darley, msc : Jean de Pange
  • You are My Destiny (Lo strupo di Lucrezia), texte et msc : Angelica Liddel
  • Miguel Hernandez, Théâtre dans la guerre, Mise en voix : « Textes sans frontière »
  • Remi Devos, Débrayage