Accueil > Comment le théâtre s’empare-t-il du fait historique ?

BDBA 1185 - COMMENT LE THEATRE S'EMPARE-T-IL DU FAIT HISTORIQUE ?

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Nadine Ledru a été formée auprès de Maurice Bénichou et Philippe Adrien pour le théâtre, et auprès de Elsa Wolliaston pour la danse. Titulaire d'un diplôme d'Etat en enseignement théâtre, elle dirige depuis plusieurs années des ateliers de pratique artistique en région Lorraine, dont celui du Théâtre de la Manufacture depuis 2014. Elle est assistante à la mise en scène de Michel Didym pour la création du projet Examen (festival RING 2014 & 2016) et fait partie de la Cie Stasima (Tom à la ferme de Michel Marc Bouchard, mis en scène par Alexandre Dolle et porgrammé en 2016-2017 au Théâtre de la Manufacture). L'atelier de Nadine Ledru est consacré à la pratique théâtrale. Nous travaillerons au montage d'extraits de deux textes en vue d'une présentation publique le 21 novembre à l'occasion du festival Neue Stücke consacré à la dramaturgie allemande et organisé par le Théâtre de la Manufacture et le Goethe Institut de Nancy. Les deux textes choisis ont la particularité de traiter chacun une réalité historique différente. Nous verrons comment, par l'allégorie, la fiction ou encore les divers modes de narration, l'écriture théâtrale incite les lecteurs/spectateurs à une (autre) analyse de l'Histoire passée ou en construction. La résistible ascension de Arturo Ui est une pièce polémique de l'écrivain allemand Bertolt Brecht, publiée en 1941. Il y traduit, transposé dans le milieu des gangsters de Chicago, l'ascension d'Hitler depuis l'incendie du Reichstag jusqu'à l'occupation de l'Autriche en passant par l'assassinat du chancelier Dollfuss. Alors que l'hitlérisme a pris à l'imprévu les intellectuels allemands, Brecht en donne dès le début une analyse clairvoyante et démontre comment la bourgeoisie a recours à « l'homme providentiel » pour éviter la révolution et éluder les causes matérielles de la lutte des classes. Ca ira, Fin de Louis est une fiction politique contemporaine inspirée du processus révolutionnaire français de 1789. Avec comme question de départ « comment raconter une histoire dont on connait déjà la fin ? », Joël Pommerat écrit cette pièce en 2015, dans laquelle il interroge ce qui pousse les Hommes à renverser le pouvoir et les nouveaux rapports instaurés entre les citoyens et leurs représentants.

Enseignants

LEDRU, Nadine (comédienne, assistante à la mise en scène)

Mode de validation

L'évaluation de l'atelier portera sur la participation orale et la rigueur dans le travail (assiduité, apprentissage du texte et investissement durant les répétitions).

Lectures principales demandées

  • La résistible ascension de Arturo Ui
  • Ca ira, Fin de Louis