Accueil > Histoire politique et film documentaire : modes de narration, archives, témoignages

BDBA 3060 - Portraits et biographies politiques dans le film documentaire.

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Niveau 4/C1 en français obligatoire pour les étudiants internationaux.

Descriptif du cours

Auteurs, réalisateurs et producteurs de films documentaires font aujourd'hui leur miel des biographies politiques, retracées à l'écran selon des approches très diverses qui soulignent la vitalité de ces créations audiovisuelles : portrait intime (François Mitterrand : albums de famille, 2016) ; portraits croisés (Beuve-Méry / De Gaulle, 2014) ; mise en scène d'un « destin » narré chronologiquement (Marine Le Pen : la dernière marche, 2017) ; immersion dans le quotidien de la personnalité politique objet du film (François Hollande : un temps de président, 2015)… Comment faire oublier la présence de la caméra et éviter la complaisance lorsque le « portraituré » se prête de bonne grâce aux incursions du réalisateur dans son intimité (Manuel Valls : le matador, 2015) ? A l'inverse, comment construire un film biographique contre la volonté du principal intéressé (Patrick Buisson : le mauvais génie, 2016) ? Quel statut accorder aux archives audiovisuelles et à la parole des témoins ? Et comment hiérarchiser les informations recueillies ? Cet atelier propose un apprentissage concret des règles d'écriture de ces films-portraits qui renouvellent en profondeur notre connaissance de l'histoire politique. Au terme du semestre, le projet d'une vingtaine de pages remis par chaque étudiant devra réunir les caractéristiques propres à convaincre un producteur de parier sur le film proposé. Nourri d'exposés, de visionnages d'extraits et d'échanges relatifs aux modes d'écriture du récit filmique, l'atelier a pour ambition de familiariser les étudiants avec les méthodes de narration visant à faire (re)vivre et à incarner l'homo politicus.

Enseignants

KAUFFMANN, Grégoire C. (Auteur)

Mode de validation

Une partie de chaque séance sera consacrée à l'apprentissage des règles d'écriture du film biographique et/ou du portait. Chaque étudiant devra remettre un pré-projet (synopsis, note d'intention, traitement) à la séance 5, et le projet final à la séance 10. A partir de la séance 2, deux étudiants travaillant en commun feront un exposé oral (20 minutes maximum) sur un film documentaire relatif au thème de l'atelier (voir la liste des films proposés dans le programme de cours). Une attention particulière est accordée à l'engagement des étudiants et à leur participation orale. Coefficients : exposé : 25% ; participation : 25% ; projet documentaire : 50%.

Lectures principales demandées

  • Christian Delage et Vincent Guigueno, L'Historien et le film, Paris, Folio Histoire, 2004
  • François Niney, Le Documentaire et ses faux-semblants, Paris, Klincksiek, 2009
  • Christian Delage et Vincent Guigueno, L'Historien et le film, Paris, Folio Histoire, 2004
  • François Niney, Le Documentaire et ses faux-semblants, Paris, Klincksiek, 2009

Lectures complémentaires demandées

  • Emmanuel Blanchard et Grégoire Kauffmann, Marine Le Pen, La Dernière Marche, 2017
  • Patrick Rotman, Lionel raconte Jospin, 2010
  • Raymond Depardon, 1974, une partie de campagne, 2002
  • Joseph Beauregard, Beuve-Méry / De Gaulle, 2014
  • Michael Kirk, Quel président pour l'Amérique ? Clinton contre Trump, 2016
  • Emmanuel Blanchard, Bokassa 1er, empereur de Françafrique, 2011
  • Pierre Favier et Hugues Nancy, François Mitterrand : albums de famille, 2016
  • Yves Jeuland, François Hollande : un temps de président, 2015
  • Franz-Olivier Giesbert et Virginie Linhart, Manuel Valls : le matador, 2015
  • Ariane Chemin et Tancrède Ramonet, Patrick Buisson : le mauvais génie, 2016