Accueil > Filmer le politique

BDBA 6305 - Filmer le politique

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Niveau C1/4 en français obligatoire pour les étudiants internationaux.

Descriptif du cours

Dans un contexte saturé d'images télévisuelles dont on peut dire qu'elles sont largement standardisées, l'idée de cet atelier est d'ouvrir les élèves au regard singulier qu'apporte depuis son invention le cinéma documentaire sur la vie de la Cité, sur le politique. On entendra ici Politique dans un sens large et il sera question de regarder comment le cinéma documentaire s'est emparé entre autres de la question du pouvoir, des institutions, de la violence politique ou encore de la guerre. Parce que filmer le réel pose toujours la question de l'objectivité de ce qui est filmé, cet enseignement propose de découvrir en quoi le cinéma documentaire, en découpant le réel de manière décalée, en laissant la place au doute, à la contradiction, au temps, à la parole, à la subjectivité, en inventant sans cesse de nouveaux rapports entre filmeur/filmé/spectateur, a proposé et continue de proposer des représentations singulières qui luttent contre le dogme de l'objectivité assénée par les mass médias. L'atelier sera d'une part l'occasion pour les élèves de découvrir les grandes œuvres du cinéma documentaire en résonance avec l'histoire politique du XXe siècle. Découvrir différents styles d'écriture. S'interroger sur la place du réalisateur, du spectateur, de la voix off, des archives, des entretiens, sur les informations données, celles laissées dans l'ombre. Et chemin faisant, par le biais d'extraits de films, découvrir les courants, les approches, comparer les propositions des grands documentaristes et s'interroger sur leurs représentations de la chose publique. D'autre part et dans le même temps, cet enseignement a l'ambition de faire éprouver aux élèves ce que filmer implique – sur le plan esthétique et politique. A travers des sujets simples qu'ils détermineront au début de l'atelier, les élèves devront concevoir, repérer, tourner et monter chacun un court film pour lequel ils devront dégager des intentions, réfléchir à une mise en scène, ajuster une forme qui corresponde à leur sujet avant de s'engager dans le tournage et le montage. Filmer le politique, filmer ce qui a trait à la vie de la Cité, ce sera donc dans cet atelier s'obliger à faire une proposition hors des images vues et revues. S'obliger à un pas de côté, sortir des images fabriquées pour la télévision et qui réduisent souvent le politique à la politique. Les objectifs de cet enseignement sont les suivants : - Acquérir une culture de l'image documentaire et se constituer un petit musée documentaire : pouvoir identifier les regards, les choix de réalisation et ce qu'ils impliquent, être capable d'exercer un regard critique sur images proposées aujourd'hui, les replacer dans l'histoire du cinéma. - Apprendre à concevoir et réaliser un court film documentaire.

Enseignants

JUZA, Camille L. (Réalisatrice)

Format pédagogique

- Les Frères Lumière, La Sortie de l'usine Lumière ; Le Déjeuner de bébé ; - Dziga Vertov, L'Homme à la caméra, 1929 ; - Robert Flaherty, L'Homme d'Aran, 1934 ; - Léni Riefensthal, Le Triomphe de la volonté, 1935 ; - Alain Resnais, Nuit et Brouillard, 1955 ; - Albert Maysles, Richard Leacock, Primary, 1960 ; - Maysles Brothers, Salesman, 1969 ; - Frederick Wiseman, Law and Order, 1969 ; Basic Training, 1971 ; Public Housing, 1997 ; - Jean Rouch, Les Maîtres fous, 1955 ; - Edgar Morin, Jean Rouch, Chronique d'un été, 1960 ; - Raymond Depardon, Une partie de campagne, 1974 ; - Chris Marker, L'Ambassade, 1973 ; - Louis Malle, Place de la république, 1974 ; - William Klein, Grands Soirs et Petits Matins, 1978 ; - Claude Lanzmann, Shoah, 1985 ; - Jean-Louis Comolli, Marseille de père en fils, 1996 ; - Rithy Panh, S21, La Machine de mort khmère rouge, 2002 ; - Avi Mograbi, Comment j'ai appris à surmonter ma peur et à aimer Ariel Sharon, 2006 ; - Alain Cavalier, Pater, 2013 ; - Claude Lanzmann, Le Dernier des Justes, 1985.

Mode de validation

Sur les travaux écrits (compte rendu de repérage, séance 4, note d'intention séance 7) ; - Sur les exercices de réalisation (minute lumière, séance 2, filmer la parole séance 4, filmer un objet, séance 6) ; - Sur le film (séance 12). Seront bien entendu prises en compte la participation, les analyses lors des séances ainsi que l'évolution de la réflexion et de la pratique des élèves.

Lectures principales demandées

  • François Niney, Le Documentaire et ses faux semblants
  • François Niney, L'Epreuve du réel à l'écran
  • Images documentaires (revue) : "Le Cinéma direct et après", n° 21, 1995, "La Parole filmée", n°22, 1995, "Filmer l'ennemi", n°23, 1995
  • André Bazin, Qu'est-ce que le cinéma ?, Paris, 1993