Accueil > Être de langue française

BDBA 6310 - Etre de langue française

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Niveau 4/C1 en français obligatoire pour les étudiants internationaux. Il est demandé aux étudiants d'avoir lu Cahier d'un retour au pays natal, d'Aimé Césaire, avant la 1re séance de cours.

Descriptif du cours

A partir de la lecture des grandes œuvres de la littérature dite « francophone » (Mouloud Feraoun, Kateb Yacine, Assia Djebar, Ahmadou Kourouma, Aimé Césaire, Patrick Chamoiseau, etc.), il s'agira d'identifier les usages créatifs, formels, esthétiques et narratifs dont a fait et dont la langue française continue de faire l'objet, au-delà des frontières géographiques de la France. L'atelier Etre de langue française, fondé sur le plaisir des étudiants à s'exprimer et à écrire, mettra ainsi en valeur la pratique littéraire en tant que pratique politique, d'une part, et en tant que pratique d'affirmation de soi, d'autre part. A travers l'atelier artistique Etre de langue française, notre objet sera de favoriser l'expression littéraire des étudiant-e-s et cela à travers la compréhension des pratiques d'écriture d'écrivain-e-s non-français qui disent le monde et sa complexité à travers la langue française. En raison de son histoire, la littérature francophone est traversée de part et d'autre par la problématique de la représentation et de la critique du pouvoir. En ce sens, les écrivain-e-s de la francophonie ont développé des pratiques littéraires conçus en tant que pratiques de résistance à l'ordre établi, d'une part, et en tant que pratiques d'affirmation identitaire de soi, d'autre part. Ainsi, au développement d'une démarche scientifique et critique attachée à faire découvrir aux étudiant-e-s les œuvres majeures de la littérature francophone – parmi lesquelles nous pouvons citer Le Fils du pauvre de Mouloud Feraoun, Le Sommeil du juste de Mouloud Mammeri, Nedjma de Kateb Yacine, L'Amour, la fantasia d'Assia Djebar, Le Soleil des indépendances d'Ahmadou Kourouma, Cahier d'un retour au pays natal d'Aimé Césaire – correspondra une démarche parallèle davantage artistique consistant à accompagner les étudiant-e-s dans ce que nous pourrions nommer « le devenir écrivain ». L'atelier artistique Etre de langue française sera donc fondé sur un programme d'écriture personnelle et cela à partir d'objets et d'exercices d'écriture concrets et pratiques liés à la problématique littéraire francophone.

Enseignants

HARCHI, Kaoutar (Auteur)

Mode de validation

Participation orale, 10 % Devoir sur table : commentaire critique d'une citation Exposé orale sur une notion, un concept Travaux d'écriture littéraire

Lectures principales demandées

  • Assia Djebar, Ces voix qui m'assiègent, Albin Michel, Paris, 1999, 272 p.
  • Aimé Césaire, Cahier d'un retour au pays natal, Présence africaine, Paris, 1960, (1939), 118 p.

Lectures complémentaires demandées

  • Kateb Yacine, Nedjma, Seuil, 1956, Paris, 244 p.
  • Ahmadou Kourouma, Le Soleil des indépendances (1968), Seuil, Paris, 1970, 195 p.