Accueil > Penser les âges de la vie : Pourquoi grandir, pourquoi vieillir

BEXP 15F04 - Penser les âges de la vie : Pourquoi grandir, pourquoi vieillir

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 40

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Dans la nuit du 10 au 11 novembre 1619, le jeune Descartes fit un rêve. Il se voyait ouvrir un recueil de poésies et tomber sur ce vers du poète latin Ausone (IVe siècle) : Quod vitae sectabor iter ? (quel chemin de vie suivrai-je ?). Cette question fera sa vocation. Elle est au fond celle de la philosophie elle-même ; celle qui a animé les plus grandes sagesses depuis l'origine de la culture humaine : comment faut-il conduire sa vie ? Selon quelles étapes ? Comment passer de l'enfance à la jeunesse, de la maturité à la vieillesse, de la vie … à la mort ? Mais ces balises sur le chemin de l'existence, jadis claires et distinctes, semblent aujourd'hui devenues confuses. On sort de l'enfance de plus en plus tôt, mais on entre dans l'âge adulte de plus en plus tard ; on vieillit certes plus longtemps, mais en refusant de paraître vieux jamais ; à la maturité accomplie, on préfère l'épanouissement permanent ; partout les rites de passages s'effacent et se brouillent. Vivrions-nous la « fin des âges », voire le déni de la mortalité ? Le cours proposera une histoire culturelle des âges à travers les âges : comment les a-t-on conçus et représentés ? Quelles furent les grandes réponses à la question de Descartes ? Il envisagera aussi une analyse des reconfigurations contemporaines à travers certains enjeux clés du monde contemporain : sommes-nous voués à la déstructuration des âges ? Que faire de la jeunesse dans une société européenne vieillissante ? Que faire de la vieille Europe dans un monde émergent ? Comment penser de nouvelles politiques des âges de la vie ? Y a-t-il un business de l'âge ? Une participation très active sera demandée aux étudiants dans ce cours-séminaire sous la forme des joutes orales (disputationes), d'animation de conférences, et d'un travail de recherche mené en petits groupes.

Enseignants

  • STARON, Joséphine (Doctorante)
  • TAVOILLOT, Pierre-Henri (Maître de conférences des Universités)

Mode de validation

L'évaluation de l'enseignement s'établit à partir d'au moins trois notes. Tout éventuel travail supplémentaire comptera en bonus. I- Essai rédigé en temps limité au cours de la séance 12 : le sujet du devoir sur table (2 heures) comportera deux parties : 1) une série de questions appelant des réponses courtes et synthétiques (5 lignes maximum) ; 2) un essai de réflexion et de rédaction sur une question liée au cours. II- Note de recherche : Tous les étudiants (en groupe de 3 maxi) doivent rédiger une « note de recherche » (5 feuillets + Biblio) : à choisir dans la liste de sujets qui sera proposée en début de cours. Exemples de sujet : La vieillesse chez Montaigne — L'âge chez Shakespeare — L'enfance chez Nietzsche, … — Faut-il une allocation d'autonomie pour aider la jeunesse ? — Vieillir au Japon — Devenir adulte en Europe du Nord — Faut-il punir les parents qui punissent ? Le débat sur la pénalisation de la gifle et de la fessée — Faut-il abaisser l'âge de la majorité à 16 ans ? — L'enfant-roi en Chine — Les NEETS en Europe (Not in Employement, Education or Training) : une génération perdue ? — Y a-t-il une génération Y ? — Les compagnies d'assurance et les nouveaux âges de la vie — Le mythe de l'éternelle jeunesse — Géopolitique de la chirurgie esthétique (comparaison internationale) — Les produits anti-âge : l'ère du génétique — Le transhumanisme et l'âge — III- Participation orale : elle s'effectue dans le cadre des séances sous deux formes possibles : a) Disputatio : Joute oratoire pro et contra mettant en jeux deux équipes concurrentes qui auront préparé une question. La répartition des rôles est déterminée par tirage au sort le jour même. [Séances 5, 6, 7, 8 (10 places par séance)] b) Conférence : Préparation d'une séance avec un intervenant invité (cela suppose d'organiser l'intervention avec l'invité, d'animer la séance, de se documenter, d'organiser le débat, de préparer les questions, apporter des éléments d'information …) [Séances 9, 10, 11 (10 places par séance)] La participation orale aux séances est fortement valorisée (points bonus). Des séances de tutorat seront organisées par le Teacher Assistant pour guider la préparation des travaux.

Lectures principales demandées

  • Une bibliographie complète et un recueil de textes seront distribués au début et au fil du cours
  • Attias-Donfut Claudine, Génération et âges de la vie, PUF « Que sais-je ? », 1991
  • Deschavanne Eric et Tavoillot Pierre-Henri, Philosophie des âges de la vie, Hachette « Pluriel », 2008.
  • Gauchet Marcel, « La redéfinition des âges de la vie », Le Débat, n° 132, nov-déc. 2004
  • Kahn Axel et Brohard Yvan, Les âges de la vie : Mythes, arts, sciences, Ed. de la Martinière, 2012.

Lectures complémentaires demandées

Yonnet Paul, Le recul de la mort, Gallimard, 2006.