Accueil > Une révolution de l'Atlantique 1763-1813 Amérique, Europe, les révolutions républicaines

BHIS 1740 - Une révolution de l'Atlantique 1763-1813 Amérique, Europe, les révolutions républicaines

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 34

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

L'objectif est de couvrir la seconde moitié du XVIIIe siècle en réfléchissant sur le concept de Révolution dans un espace de civilisation commun relié par les rives de l'atlantique, des Etats Unis naissant jusqu'à l'expérience des Républiques sœurs, avant de revenir dans les Antilles avec la fondation d'Haïti en 1804, puis terminer l'onde de choc révolutionnaire par l'indépendance des colonies espagnoles en Amérique latine ; évoquer un grand mouvement révolutionnaire, de réformes, de mutations dans un monde divers et relié à la fois, connecté et déjà globalisé par les conditions même de la libéralisation du marché et de son ampleur mondiale qui pousse à une compétition acharnée entre la France et l'Angleterre, condition sinae qua non de la violence des guerres à partir de celle de 7 ans (1756-1763) ; insister sur les transferts d'idées et de concepts, d'ouvrages de textes, sur les migrations de patriotes, sur les exils républicains, sur les émigrations de contre-révolutionnaires, en plaçant les acteurs, leurs réseaux et leurs sociabilités au centre de ses mutations ; mettre en valeur les ruptures institutionnelles, les régimes fondés sur la loi et les constitutions désormais. Désormais les révolution du droit place au centre de la vie politique la question de la loi et de l'équilibre entre pouvoirs législatifs et exécutifs, entre individu citoyen et collectivité souveraine, entre libres et dominés, plaçant la question de l'abolition de l'esclavage au cœur de cette problématique ; poser la question des violences contre-révolutionnaires, des guerres civiles et des guerres d'un type nouveau ; prendre en paradigme le cas de l'Amérique du nord et de sa guerre d'indépendance et pousser sur le cas des Antilles à intégrer dans cette dynamique nord-américaine, afin de réfléchir à l'invention entre 1780 et 1820 de la révolution comme guerre d'indépendance.

Enseignants

SERNA, Pierre (Professeur des Universités)

Lectures complémentaires demandées

  • Nicolas, Jean La rébellion française, Paris, Seuil, 2002
  • Hobsbawm Eric, L'ère des Révolutions, Complexes, 1988
  • Tilly Charles, Les Révolutions européennes, 1492-1992, Seuil, 1993
  • La monarchie entre renaissance et révolution, 1515-1792, Joël Cornette, (dir.) Paris, Seuil, 2000
  • Godechot, Jacques, Les révolutions, (1770-1799) Paris, Puf, 1963
  • Godechot J., La Contre-Révolution, P.U.F., 1984
  • Jourdan, Annie, La révolution, une exception française ?, Paris, Flammarion, 2004
  • Pierre Serna , Jean-Luc Chappey, Guillaume Mazeau et Bernard GainotPour quoi faire la révolution, Marseille Agone, 2012
  • Vovelle Michel, L'Homme des Lumières, Seuil, 1996