Accueil > Génocides : approches des violences de masse

BHIS 1825 - Génocides : approches des violences de masse

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 48

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Langue d'enseignement: français (possibilité de rendre des travaux en anglais) Ce cours vise à donner des outils d'analyse pour comprendre les génocides et violences de masse. Ces événements-monstres seraient « impensables », dit-on ? Bien sûr qu'ils sont pensables, trop pensables même, bien qu'on ne puisse tout expliquer. Nous commencerons par examiner la notion de « génocide » créée au XXème siècle par le juriste Raphael Lemkin et nous progresserons ensuite vers une approche plus historienne. On se demandera à quelles conditions et dans quelles circonstances peuvent se développer des massacres voire un processus génocidaire. Quel est le rôle de la propagande ? De l'Etat ? De la guerre ? Comment comprendre que des hommes ou des femmes « ordinaires » en viennent à commettre des actes de barbarie ? Certains peuvent-ils néanmoins désobéir aux ordres ? Et comment des vies peuvent-elles encore être sauvées ? Nous ne nous limiterons pas à la seule histoire de l'Europe, abordant aussi des cas apparus sur d'autres continents (Afrique, Asie, Amérique centrale, etc.). Notre approche sera résolument comparative, gardant à l'esprit que comparer, c'est différencier. Nous emprunterons encore à d'autres disciplines : la science politique, la sociologie ou la psychologie. Cet enseignement s'appuiera sur les ressources de l'encyclopédie en ligne des violences de masse : www.massviolence.org. Des séances pourront être illustrées par de courts extraits documentaires audiovisuels. OBJECTIFS: - Proposer des outils d'analyse pour penser les violences extrêmes. - Susciter la discussion collective autour de ces sujets très sensibles. - Inciter les étudiants à faire preuve d'une grande rigueur dans leur propos sur des questions passionnelles qui provoquent des guerres de mémoires.

Enseignants

  • BARRE, Delphine (Doctorante)
  • SEMELIN, Jacques (Directeur de recherche CNRS, CERI Sciences Po)

Mode de validation

- Participation orale (10%). - Bref examen de contrôle des connaissances à mi-parcours (sur la base d'un questionnaire (40%). - Remise d'un « papier » final à partir d'une liste de sujets proposés par l'enseignant ou suggérés par l'étudiant (50%).

Lectures principales demandées

  • Jacques Semelin, Purifier et Détruire, Seuil, 2012.
  • Christopher Browning, Des hommes ordinaires. Le 101ème bataillon de réserve de la police allemande et la solution finale en Pologne, Paris, Les Belles Lettres, 2006.