Accueil > L'économie et ses lois dans le roman (XIXe siècle)

BHUM 1185 - L'économie et ses lois dans le roman français (XIXe siècle)

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 48

Langue d'enseignement : français

Voir les plans de cours et bibliographies

Pré-requis

Il n'y a pas de pré-requis.

Descriptif du cours

Ce cours n'est pas un cours d'économie : il ne s'y intéresse qu'à travers la littérature, en tentant d'analyser la manière dont les romanciers du XIXe siècle pensent l'économie et en suivant trois grands axes : le rapport des romanciers à la pensée utilitariste, leur appréhension de la notion de division du travail, enfin leur rapport au malthusianisme. Partant du constat que naissent conjointement la science économique et le roman réaliste, nous rappellerons certains des principes formulés par les fondateurs de l'économie politique (la prévisibilité des intérêts, la division du travail selon Smith, le principe de population de Malthus…), pour examiner la lecture qu'en font les romanciers du XIXe siècle (Stendhal, Balzac, Flaubert, Verne ou Zola). Par lecture, nous entendrons aussi bien l'analyse critique développée par de fins lecteurs d'économie comme Stendhal ou Flaubert, que la manière dont le roman parle d'économie, aussi bien dans sa thématique que dans ses structures.

Enseignants

REFFAIT, Christophe (Maître de conférences des universités)

Mode de validation

> deux devoirs sur table comprenant des questions sur le cours et sur les lectures ; l'un d'eux comportera un commentaire de texte de fiction ; > une étude littéraire à faire à la maison (de 10000 à 15000 signes au total) sur l'œuvre au programme; > pour les volontaires, un oral de 20 mn en binôme (exposé sur une notion économique ou analyse de texte romanesque)

Lectures principales demandées

  • Charles Dickens, Temps difficiles, Gallimard, « folio classique »
  • les textes qui seront donnés en préparation d'une séance sur l'autre

Plans de cours et bibliographies

Séance 1 : Introduction générale : la littérature parmi les discours sur l’économie.

Qu’en est-il du bonheur ?

Séance 2 : Stendhal lecteur de Jeremy Bentham.

  • Analyse d’extraits de De l’amour ou du Journal de Stendhal

Séance 3 : Les passions et les intérêts : lecture comparée d’Alfred O. Hirschman et de Balzac.

  • Analyse d’extraits de La Fille aux yeux d’or et d’Eugénie Grandet

Séance 4 : Devoir sur table n°1 (30 mn) : questions sur les trois premiers cours

  • La critique de l’utilitarisme par Dickens dans Temps difficiles.

Qu’est-ce qu’un homme qui ne sait faire qu’un dix-huitième d’épingle ?

Séance 5 : Exposé : la division du travail selon Adam Smith.

  • La division du travail et sa critique selon les Encyclopédistes et selon Lemontey.

Séance 6 : Stendhal, lecteur d’Adam Smith et Jean-Baptiste Say.

  • Analyse d’extrait : Le Rouge et le Noir, chap. 1er.
  • Qu’est-ce qu’être écrivain « selon la division capitaliste du travail » (G. Lukács) ?
  • La critique de la notion de spécialité par Flaubert.

Séance 7 : Les propositions de réforme du travail par Zola d’après Fourier, et leur relecture par les ouvriers de LIP.

  • Analyse d’extrait : Travail.
  • Devoir à la maison à rendre : étude littéraire sur un extrait long de roman.

Faut-il être malthusien ?

Séance 8 : Stendhal lecteur de Malthus.

  • Exposé : présentation de la thèse centrale de l’Essai sur le principe de population (chap. I et II des livres I et IV)
  • Analyse d’extraits de Stendhal.

Séance 9 : Correction de l’étude littéraire rendue en Séance 7.

  • Le malthusianisme et l’anti-malthusianisme anglais.
  • Retour sur notre lecture de Dickens.

Séance 10 : La question des ressources chez Verne et Zola.

  • Analyse d’un extrait des Indes noires
  • Analyse d’un extrait de Fécondité

Séance 11 : Devoir sur table n°2 (2h), composé de questions sur le cours et sur Temps difficiles de Dickens.

Séance 12 : Correction du DST et conclusion générale.