Accueil > Crimes et châtiments

BHUM 1220 - Crimes et châtiments

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 48

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Français niveau 4.

Descriptif du cours

Tabous, normes, valeurs ; inceste, parricide, infanticide ; crimes de sang, crimes de sexe, crimes de femmes, crimes de fou. Chaque époque élabore des châtiments tout en inventant des figures dominantes de la déviance. Et l'on s'interroge depuis si longtemps sur « le double mystère de l'homme criminel et de la justice punitive » (R. Badinter). Car l'infraction n'est pas seulement une affaire entre un auteur et une victime ; et l'histoire des crimes et des châtiments permet de mieux comprendre l'évolution des valeurs pénalement protégées, le poids des contextes et des représentations du crime, du criminel et de la peine. Depuis le siècle des Lumières, le « droit de punir » est mis en débat, et la justice pénale est devenue une arme symbolique et politique puissante. Dans un contexte de médiatisation et de victimisation croissantes, la construction de nouvelles figures du « Mal », la radicalisation des politiques de sécurité ont bouleversé le rôle des acteurs et posent la question de l'émergence d'un nouveau paradigme punitif.

Enseignants

  • BELLANGER, Hélène (Professeur agrégé et chercheur au centre d'Histoire de Sciences Po (Sciences Po))
  • FERRARINI, Hélène (Pigiste)

Mode de validation

Un exercice individuel (écrit 1h30, sur place durant une séance), 1 exercice individuel (à domicile), 1 débat.

Lectures principales demandées

  • Beccaria, Cesare, Des délits et des peines, Paris, Flammarion, 2010, p. 181
  • Débats parlementaires relatifs à la peine de mort, en ligne sur : https://criminocorpus.org