Accueil > Route de la Soie: faits et pratiques religieuses

BHUM 12F00 - Route de la Soie: faits et pratiques religieuses

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne et Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Il s'agira durant ce cours organisé en lectures de traverser d'Ouest en Est le paysage religieux qui se découvre le long de la Route de la soie. Partant de la religio romaine et de sa source grecque, nous irons jusqu'en Asie mineure pour nous intéresser au manichéisme ainsi qu'au culte de Mithra. Arrivés en Perse, nous tâcherons de découvrir ce en quoi put consister le Zoroastrisme et le mazdéisme dont il est issu. Gagnant l'Inde, ce sera au brahmanisme, au jaïnisme et au bouddhisme de se présenter à nous. Puis, enfin arrivés en Chine nous aborderons le confucianisme et le taoïsme, en revenant sur le bouddhisme qui y connut un destin remarquable. Il manque évidemment à ce paysage religieux les trois monothéismes qui eux aussi s'invitèrent sur la Route de la soie. Nous tâcherons donc aussi d'en aborder les fondements, dans la mesure de cette direction toute orientale. Ceci consistera, pour le christianisme, à privilégier sa version nestorienne et à aborder sa relation à la pensée chinoise lors des missions jésuites. Quant à l'islam, c'est son versant chiite qui sera évidemment privilégié. L'approche que nous adopterons ne sera pas historique mais philosophique, ou « théologique », si l'on veut. Il s'agira de comprendre comment à partir de certaines intuitions ou de certains prérequis se structurent ce que l'on a appelé des « visions du monde » et de l'homme dans ce monde.

Enseignants

LAVIS , Alexis (Professeur agrégé)

Format pédagogique

Le cours se fera sous la forme de lecture.

Mode de validation

MODALITES DU CONTROLE CONTINU Chaque étudiant devra rédiger un protocole ou un compte rendu du cours précédent et ce, à chaque à séance, que le professeur ramassera, corrigera et notera. En outre, deux étudiants seront choisis de façon aléatoire pour lire à haute voix leur protocole en début de séance afin, d'une part, de nous remettre dans le fil du cours et, d'autre part, d'entendre ensemble les faiblesses et les forces de ce compte rendu. La note du meilleur protocole servira de note pour le contrôle continu Inspiré d'un exercice qu'imposait Hegel à ses étudiants berlinois, le protocole ne doit faire ni plus ni moins qu'une page, rédigée en Times New Roman 12 interligne 1,5, soit 3000 signes (espaces compris). Le protocole n'est pas un résumé mais un compte rendu, c'est-à-dire qu'il consiste à savoir rendre raison. Il faut avoir l'intention, lors de sa composition, d'expliquer le plus clairement et précisément possible, le contenu d'un cours, en imaginant s'adresser à une personne intelligente mais qui n'y aurait pas du tout assisté. Il conviendra donc de contextualiser le cours, d'en dégager le ou les thèmes, les enjeux problématiques et les étapes essentielles de leur résolution. Toute la difficulté de cet exercice consiste à savoir inclure et organiser le maximum d'informations ou de réflexions dans un minimum de place. Pour y parvenir, il est nécessaire d'aiguiser ses qualités rédactionnelles afin d'aller à l'essentiel sans pour autant appauvrir son propos. La clef étant dans le choix précis et délibéré du vocable et dans l'économie des tournures qui ne laisse pas de place aux circonvolutions rhétoriques. L'enjeu pédagogique de cet exercice est triple : acquérir l'esprit de synthèse, s'approprier véritablement le cours, apprendre à écrire juste. MODALITES DE EXAMEN FINAL Chaque étudiant devra remettre en fin d'année une synthèse de 10 pages (Times New Roman 12 interligne 1,5) consacrée à l'un des courants religieux explicité durant le cours, à un texte de l'une des traditions présentées ou à un thème transversal.

Lectures principales demandées

OTTO, Walter Friedich (2006) L'Esprit de la religion grecque, Pocket Agora

Lectures complémentaires demandées

  • VARENNE, Jean (2006) Zarathustra et la tradition mazdéenne, Points
  • DECRET, François (2005) Mani et la tradition manichéenne, Points
  • FOLTZ, Richard (2010) Religions of the Silk Road, Palgrave Macmillan
  • COURTOIS, Sébastien (de) (2007) Les Chrétiens d'Orient sur la Route de la soie : sur les pas des nestoriens, Table Ronde.