Accueil > Conférence de lecture de Clément DELORAS

BHUM 15F03 - Conférence de lecture - Clément DELORAS

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Voir les plans de cours et bibliographies

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Le cours d'humanités politiques et, plus spécifiquement, la conférence de lecture vise avant tout à proposer aux étudiants des supports de réflexion. Il s'agit de (re)découvrir des textes classiques ou plus originaux de la littérature et de la philosophie et de les mettre en regard d'autres supports (images, films, sculptures…). Trois objectifs sont poursuivis : • faire l'expérience du plaisir de la lecture en se confrontant à d'autres imaginaires culturels que le sien. En ce sens, l'approche de la conférence est résolument subjective, le maître de conférence ayant librement choisi les textes à étudier ; • acquérir une méthodologie de la lecture en effectuant un travail d'appropriation, de décryptage minutieux des textes et images ; • développer une analyse personnelle, précise et critique, d'œuvres majeures du répertoire classique et contemporain. La maîtrise des fondamentaux académiques et des prérequis méthodologiques fera partie intégrante des objectifs de ce cours mais sera au service des objectifs précités. Réparti sur deux semestres, cet enseignement promeut la réflexion sur le moyen et le long terme, laissant à chacun le temps nécessaire pour s'approprier les différentes références et déployer une approche individuelle.

Enseignants

DELORAS, Clément (Administrateur)

Format pédagogique

L'espace moodle de Sciences Po constituera un espace privilégié d'échanges ; tous les textes reproduits y seront disponibles. Il appartient à chaque étudiant de prendre régulièrement connaissance des mises à jour.

Mode de validation

Selon la charte de l'enseignement, l'évaluation du travail des étudiants comporte une note de contrôle continu (1/2 de la note finale) attribuée par le maître de conférences et une note d'examen, assise sur le cours magistral (1/2 de la note finale). Pour l'obtention de la note de contrôle continu, chaque étudiant devra réaliser deux travaux écrits (un commentaire de texte et un commentaire croisé). Il recevra également une note d'oral reposant sur sa participation d'ensemble aux échanges et sur sa capacité à animer un débat.

Charge de travail

• Les débats oraux. À chaque conférence est associée une thématique spécifique qui sera abordée au travers d'une œuvre. Au delà de l'appréhension d'ensemble de chaque œuvre, chaque étudiant devra étudier dans le détail deux à trois extraits et être en mesure de les mettre en perspective avec le thème de la séance et avec les autres textes déjà étudiés ou avec d'autres références qui lui semblent pertinentes. Chaque étudiant devra pouvoir présenter en quelques minutes sa lecture critique de l'œuvre ou des œuvres proposées. S'il doit argumenter son propos, il lui est néanmoins demandé d'adopter un regard volontairement subjectif, c'est-à-dire qu'il devra nécessairement prendre parti et faire partager sa conviction profonde sur l'œuvre considérée. Deux étudiants seront en charge de l'animation de ces échanges qui pourront prendre toutes les formes possibles. Il est primordial que chaque étudiant participe activement à ses échanges et prenne le temps de lire en profondeur les extraits à étudier et, si possible, l'ensemble de l'œuvre. Le cas échéant, des notes de lecture écrites pourront être demandées en complément des débats oraux. Les échanges doivent permettre à chacun de s'approprier les œuvres proposées mais aussi de faire partager ses enthousiasmes, réserves ou déceptions. Plus qu'un exercice académique, c'est une occasion d'enrichissement mutuel qui passe par une écoute bienveillante. • Le commentaire de texte. Il éclaire le texte proposé en le mettant en perspective avec d'autres références, notamment celles vues en conférence ou durant le cours magistral. Il propose une lecture critique du texte, n'hésitant pas à mettre en lumière ses limites ou défauts. Il ne doit cependant pas être un prétexte à un propos trop général, détaché de l'œuvre considérée. Le texte du commentaire sera choisi parmi une des deux œuvres de référence de la conférence dont la lecture intégrale est impérative. Il se déroulera sur table et en temps limité. • Le commentaire croisé. Il met en regard deux œuvres ou deux extraits différents (les œuvres seront indiquées en début de conférence) autour d'une question. Il s'agit de répondre à la question posée en s'appuyant prioritairement sur ces deux supports mais sans renoncer à utiliser d'autres références. Sur le plan formel, il peut s'agir d'un document manuscrit (maximum de 12 pages) ou dactylographié (maximum de 6 pages). Attention : Il est rappelé que tout plagiat, toute copie partielle ou totale d'un document ou plus généralement toute atteinte à la probité et à la propriété intellectuelle est sévèrement réprimée, la sanction pouvant aller jusqu'à la non validation du module voire à l'exclusion.

Lectures principales demandées

  • Les références marquées d'une * sont à lire dans leur intégralité.
  • BECCARIA C., Traité des délits et des peines, traduction de Maurice Chevallier, Paris, GF Flammarion, 1991.*

Lectures complémentaires demandées

  • CAMBACÉRÈS J. J.-R. (de), Nouveau rapport sur les articles d'appendice du titre IV du livre 1er, concernant les enfans nés hors du mariage,... ([Reprod.]) par Cambacérès,... ; [fait à la] Convention nationale, 1793. Consultable sur : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k42858s (document sur moodle)
  • DAMASIO A., La horde du contrevent, Paris, Folio SF, 2015.
  • GRIFFO et VAN HAMME, S.O.S. Bonheur, Aire Libre, Dupuis, intégrale 2016.
  • PLATON, Protagoras, traduction de Frédérique Ildefonse, Paris, GF Flammarion, 1997.
  • RACINE J., Bérénice, dossier de Marc Escola, Paris, Flammarion, 1997.
  • RAMEAU J-.Ph., Platée, [DVD], Marc Minkowski (dir.), Les Musiciens du Louvre, Opéra national de Paris, Arthaus Musik, 150 min, 2002.
  • RENAN E., Qu'est-ce qu'une nation?, Paris, Mille et une nuits, 1997.
  • RODIN A., La porte de l'enfer, Musée Rodin, Paris, fonte au sable, Alexis Rudier, 1926-1928. A consulter sur : http://enfer.musee-rodin.fr/fr/home
  • ROUSSEAU J.-J., Du contrat social, présentation de Bruno Bernardi, Paris, GF Flammarion, 2012.
  • SAINT JOHN PERSE, « Allocution au Banquet Nobel du 10 décembre 1960 », in Œuvres complètes, Paris, La Pléiade, (p. 443-447). À consulter sur : http://fondationsaintjohnperse.fr/html/Souffle_HS1_Discours.pdf (document sur moodle)
  • YOURCENAR M., Les mémoires d'Hadrien, Folio, Paris, 1974.

Plans de cours et bibliographies