Accueil > Les philosophes face au terrorisme

BHUM 1665 - Les philosophes face au terrorisme

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Voir les plans de cours et bibliographies

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Par l'épouvante qu'il suscite, le terrorisme obsède les médias, paralyse les opinions publiques et mobilisent les pouvoirs public. Légitimement devenu un thème central du débat public et un objet essentiel des politiques publiques de défense et de sécurité, il bloque toutefois fréquemment la réflexion critique. C'est même un de ses objectifs premiers : stupéfier les esprits afin de geler la réflexion critique et ainsi susciter des réactions purement émotionnelles. Par essence, le terrorisme est une stratégie anti-philosophique. Face au terrorisme, il est donc hautement nécessaire de s'approprier et de développer les cadres conceptuels élaborés par les différentes philosophies, classiques et contemporaines, continentales et analytiques. Car les philosophes ne sont restés ni hypnotisés ni inactifs face au terrorisme : par-delà les débats d'actualité et l'indignation justifiée de l'instant, ils mettent en avant la diversité du terrorisme, débusquent les fausses évidences sur le terrorisme et l'anti-terrorisme, promeuvent l'analyse rationnelle dans un débat souvent fort irrationnel et mettent en garde les démocraties sur les coûts et les conséquences des différentes politiques anti-terroristes. En conséquence, l'objectif cardinal de l'enseignement est de mobilier les étudiants autour de l'analyse conceptuelle des terrorismes. Les travaux seront principalement basés sur la philosophie mais ils convoqueront également d'autres disciplines. En effet, les réflexions sur le terrorisme et la lutte contre le terrorisme convoquent le droit constitutionnel et le droit pénal ; étant donné le caractère sémiotique des terrorismes (un acte terrorisme est souvent un acte de propagande et un message) les débats nécessitent également l'analyse des représentations littéraires et cinématographiques du terrorisme. Sans compter l'absolue nécessité du recul historique sur le terrorisme. Ainsi, l'enseignement aura pour objectif de fournir aux étudiants les outils nécessaires pour développer leurs propres analyses sur la nature et les manifestations des terrorismes (1), les objectifs et les écueils des politiques de lutte contre le terrorisme (2) ainsi que sur la place de la terreur en politique (3).

Enseignants

BRET, Cyrille F. (Directeur Export (Naval Group))

Mode de validation

Pour parvenir à ces objectifs, l'enseignement proposera, outre un exposé de l'enseignant à chaque séance, des travaux à réaliser aux étudiants : • 1 exposé : 15 minutes maximum sur un des sujets philosophiques proposés ci-dessous soit sous une forme classique soit sous la forme d'un débat. • 1 fiche de lecture : 3 pages maximum sur un des textes argumentatifs, historiques, littéraires ou les matériaux audiovisuels proposés ci-dessous • 1 devoir sur table

Plans de cours et bibliographies