Accueil > Représentations coloniales

CHIS 1820 - Représentations coloniales

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Expression française, intérêt pour les questions coloniales et les représentations visuelles et textuelles, être prêt à s'exprimer oralement.

Descriptif du cours

L'objectif de cet enseignement n'est pas tant de faire une histoire du colonialisme de manière linéaire, exhaustive et centrée sur les Etats, mais plutôt, selon une approche culturaliste, de comprendre les représentations de l'altérité et de la relation coloniale en Occident ; comprendre aussi les principaux enjeux de la rencontre coloniale, de la domination et des résistances à la domination ; comprendre enfin les résidus de cette histoire dans le monde contemporain. La principale aire d'extension coloniale traitée, sans être bien sûr la seule, est celle de la France.

Enseignants

LECLERCQ, Sophie (Chef de Projet)

Format pédagogique

Cours fondé sur l'oral et sur des travaux à partir de documents (visuels, textuels, audiovisuels). Chaque séance thématique se déroule en 3 temps : Exposé d'un élève (max 15 min) ; Reprise de l'enseignant et ouverture à la thématique de la séance / questions / débat sur l'exposé ; Présentation de documents et commentaire par les élèves, en groupe classe.

Mode de validation

1 exposé (oral) : 1/3 de la note ; 1 note de lecture (écrit) : 1/3 de la note ; 1 note de participation en classe (oral) : 1/3 de la note.

Charge de travail

1 exposé (15 min) à 2 voix et sans rendu écrit ; 1 note de lecture écrite (liste de 8 ouvrages) : maximum 10 000 signes espaces compris ; Le reste des travaux se fait en classe mais peut donner lieu à des lectures pour préparer les séances.

Lectures principales demandées

ALLEG Henri. La Question. Lausanne, La Cité Editeur, (1958), 116 p.

Lectures complémentaires demandées

  • CESAIRE Aimé. La Tragédie du roi Christophe. Paris, Présence africaine, 1970 (1963), 156 p.
  • CESAIRE Aimé. Une saison au Congo. Paris, Seuil, 1973, 136 p.
  • CONRAD Joseph. Au cœur des ténèbres. Paris, Flammarion, (1899), 214 p.
  • FANON Frantz. Peaux noires, masques blancs. Paris, Le Seuil, 1995 (1952), 238 p