Accueil > Quelle Antiquité voulons-nous ?

CHUM 1575 - Quelle Antiquité voulons-nous ?

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Voir les plans de cours et bibliographies

Pré-requis

Aucun pré-requis

Descriptif du cours

Le recours à l'Antiquité semble avoir été un geste fondamental et constitutif de l'Occident qui multiplie les actes de renaissance. Cette origine décidée, artificielle, réquisitionne une Antiquité imaginaire dont on fait un outil toujours neuf. Si les Anglo-Saxons exploitent et interrogent les textes anciens pour des raisons empiriques et y trouvent pragmatiquement des réponses, en France, la place de l'Antiquité dans l'éducation et plus généralement dans la culture partagée cristallise les crispations entre les Anciens et les Modernes. Toute la question est de savoir si l'Antiquité est encore intrigante et féconde pour nous, si elle peut nous aider à envisager notre avenir. Nous étudierons la façon dont l'Antiquité a servi et sert encore à construire des identités nationales et des idéologies, en particulier des idéologies politiques, mais aussi à renouveler nos savoirs, nos pratiques, nos discours et nos questionnements.

Enseignants

LEROUX, Virginie M. (Maître de conférences)

Mode de validation

La note globale comportera la moyenne de deux travaux : un devoir sur table à la fin du semestre et un exposé ou un devoir à la maison.

Lectures principales demandées

A préciser en fonction de l'exposé choisi

Lectures complémentaires demandées

A préciser en fonction de l'exposé choisi

Plans de cours et bibliographies

Séance N°1. De Pisistrate à la réforme des collèges : antiquité et culture commune

  • Bibliographie : Florence Dupont, Homère et Dallas : introduction à une critique anthropologique, Paris, Kimé, 2005 ; Pierre Judet de La Combe, L'avenir des anciens. Oser lire les Grecs et les Latins, Paris, Albin Michel, 2016.

Séance N°2: République et démocratie : quels modèles antiques ?

  • Bibliographie : Luciano Canfora, La démocratie. Histoire d'une idéologie, Paris, Seuil, 2006 ; Paul Demont, « Tirage au sort et démocratie en Grèce ancienne », La Vie des idées, 22 juin 2010. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Tirage-au-sort-et-democratie-en-Grece-ancienne.html; Yves Sintomer, Petite histoire de l'expérimentation démocratique : Tirage au sort et politique d'Athènes à nos jours, La Découverte, Paris, 2011 ; Thibaud Lanfranchi, « La République romaine était-elle une république  ?* », Anabases, 25 | 2017, 137-160.

Séance N°3: L'art du discours : vitalité de la rhétorique antique

  • Bibliographie : Roland Barthes, « L'ancienne rhétorique. Aide-mémoire », Communications, 16, 1970, 172-223 ; Dominique Maingueneau, « L'ethos : de la rhétorique à l'analyse du discours », http://dominique.maingueneau.pagesperso-orange.fr/pdf/Ethos.pdf; Stéphane de Freitas et Ladj Ly, A voix haute – La force de la parole, avril 2017

Séance N°4: Mythes des origines et recours à l'antique dans les débats identitaires, des origines troyennes de la France aux prétendues origines antiques de l'Allemagne nazie

  • Bibliographie : Colette Beaune, Naissance de la nation France, Paris, éd. Gallimard, coll. « Folio Histoire », 1985 ; Claude Nicolet, La fabrique d'une nation. La France entre Rome et les Germains, Perrin, 2003 ; Johann Chapoutot, Le nazisme et l'Antiquité, PUF, 2008

Séance 5 : Et si l'avenir était dans l'art du récit ? De la Poétique d'Aristote au monomythe de Joseph Campbell, l'universitaire qui a inspiré George Lucas.

  • Bibliographie : Joseph Campbell, Le héros aux mille et un visages, Paris, J'ai lu, 2015 ; N. Katherine Hayles, Lire et penser en milieux numériques, Grenoble, Ellug, 2016.

Séance 6 : La postérité d'Hippocrate : le serment et la diététique

Séance 7 : Les écoles philosophiques : relation maître/disciple et place des eudémonismes antiques dans la quête du bonheur

  • Bibliographie : Carlos Lévy, Les philosophies hellénistiques, Le livre de poche, 1997 ; G. Steiner, Maîtres et disciples, Gallimard, Folio essais, Paris, 2003 (pour la traduction française) ; F. Waquet, Les Enfants de Socrate. Filiation intellectuelle et transmission du savoir XVIIe-XXIe siècle, Albin Michel, Paris, 2008 ;

Séance 8 : Œdipe sans complexe : psychanalyse, anthropologie, développement personnel

  • Bibliographie : Jean-Pierre Vernant, Pierre Vidal-Naquet, Œdipe et ses mythes, Paris, Complexe, 2006. Joseph Campbell, Mythologie et épanouissement personnel, Oxus, 2011.

Séance 9 : Les dieux et le sacré : assimilation, syncrétisme et irrévérence

  • Bibliographie : Mircea Eliade, Le sacré et le profane, Paris, Gallimard, 1965 ; Stéphane François, « Le néo-paganisme et la politique : une tentative de compréhension », Raisons politiques, 25, 2007.1, https://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2007-1-page-127.htm; Maurizio Bettini, Eloge du polythéisme. Ce que peuvent nous apprendre les religions antiques, Paris, Les Belles Lettres, 2016.

Séance 10 : Penser la décadence et la crise de l'Occident : la chute de l'empire romain

  • Bibliographie : Julien Freud, La Décadence, Paris, Sirey, 1984 ; David Engels, Le Déclin. La crise de l'Union européenne et la chute de la République romaine, Editions du Toucan, 2013.

Séance 11 : Devoir sur table

Séance 12 : Correction du devoir sur table. La place de l'Antiquité dans la création contemporaine