Accueil > Histoire et sociologie de l'Italie contemporaine

CSOC 1235 - Histoire et sociologie de l'Italie contemporaine

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 27

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Souvent célébrée pour ses beautés, son patrimoine et sa culture, parfois dénigrée pour son instabilité, l'Italie est un pays mal connu, voire méconnu aussi bien en Europe, alors qu'elle est un pays fondateur de l'Union européenne, qu'en Méditerranée où elle joue un rôle actif. Cet enseignement s'assigne trois objectifs principaux. Il vise à livrer des connaissances précises sur ce pays afin de briser les clichés si répandus sur lui. Il cherche à livrer des réflexions problématiques qui permettent de saisir à la fois les mutations, les invariants et les contradictions de l'Italie que cela soit pour sa vie politique nationale, ses évolutions sociétales ou son positionnement dans l'espace européen, méditerranéen et mondial. Enfin, il entend montrer les grands défis qu'affrontent présentement l'Italie et les stratégies déployées par ce pays tant en interne qu'en politique étrangère.

Enseignants

  • LAZAR, Marc (Professeur des Universités à Sciences Po et Directeur du centre d'Histoire de Sciences Po)
  • MOURLANE, Stéphane (Maitre de conférences)

Format pédagogique

A/ Les quatre premières séances de 3 heures (12 heures au total) sont assurées par Marc Lazar. Séance 1 : - Présentation du cours, organisation du travail avec la participation de Stéphane Mourlane ; - Introduction générale : clefs pour comprendre l'Italie contemporaine ; Séance 2 : - Les grands jalons de l'histoire politique italienne de la chute du fascisme (1943) au début des années 1990 ; - Le système politique et la « partitocratie » ; Séance 3 : Les mutations de la société et de la Nation italienne ; Séance 4 : L'Italie en transition (des années 1990 à nos jours) - Le « phénomène Berlusconi », l'expérience Matteo Renzi, la politique et l'état de la démocratie dans l'Italie d'aujourd'hui. Les quatre séances suivantes de 3 heures (12 heures au total) sont assurées par Stéphane Mourlane. Séance 5 : L'Italie et la Méditerranée au XXe siècle ; Séance 6 : L'européisme italien depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale ; Séance 7 : L'atlantisme de l'Italie de la guerre froide à la globalisation ; Séance 8 : Émigration et italianité.

Mode de validation

Modalités d'évaluation : 3 notes obligatoires : - Un exposé (10 minutes) : 40 % ; - Une interrogation écrite ou un plan détaillé ou fiche technique ou fiche de lecture ou autre : 50 % ; - Participation : 10 %.

Lectures principales demandées

  • Frédéric Attal, Histoire de l'Italie de 1943 à nos jours, Paris, Armand Colin, 2004
  • Aurélien Delpirou, Stéphane Mourlane, Atlas de l'Italie contemporaine, Paris, Autrement, 2011
  • « L'Italie. Un destin européen », Questions internationales, n° 59, janvier-février 2013
  • Marc Lazar (dir.), L'Italie contemporaine, Paris, Fayard, 2009
  • James L. Newell, The Politics of Italy, Cambridge University Press, 2010.

Lectures complémentaires demandées

  • Daniel Grange, L'Italie et la Méditerranée 1896-1911. Les fondements d'une politique étrangère, Rome, École française de Rome, 1994.
  • Pierre Milza, Histoire de l'Italie. Des origines à nos jours, Paris, Fayard, 2005