Accueil > L'Iran entre Islam et Démocratie

CSPO 2725 - L'Iran entre Islam et Démocratie

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Description et analyse de ce qu'on peut appeler « l'islam idéologique », dans la doctrine prônée par les dirigeants de la République islamique de l'Iran. Pourquoi et comment cette version de l'islam a-t-elle pu dominer la société iranienne depuis les années 1970 ? Comment a-t-elle pu acquérir une telle audience en Iran, puis dans le monde musulman ? Plus de trente ans après l'avènement de la République islamique, ce phénomène reste toujours mystérieux. Quelle est la nature exacte d'un régime qui se veut à la fois républicain et islamique, mais qui n'est ni l'un ni l'autre ? L'énigme de la conjoncture actuelle ne peut être élucidée qu'à la lumière des conditions historiques dans lesquelles s'est déployé le rapport entre le religieux et le politique. C'est la complexité du rôle joué par le religieux et les idéologies religieuses dans les événements contemporains qui rend la scène politique iranienne aussi difficile à déchiffrer depuis le début du XXe siècle. La transformation de la société iranienne, sur le plan historique et politique, ne peut être comprise qu'à partir du rapport entre religieux et pouvoir. L'islam idéologique tel qu'il a commencé à se mettre en place depuis le milieu des années 1960, y tient une place centrale. Il a investi la révolution iranienne de 1979 pour donner naissance à la « République islamique », un oxymore. Il faut interroger l'histoire iranienne du XXe siècle pour saisir le rôle et la place du religieux shi'ite dans l'organisation sociale et politique d'un pays entré dans un processus de modernisation. Quels sont les éléments qui ont permis au religieux d'accaparer le politique et de s'imposer à la tête du pouvoir séculier ? Comment est-il parvenu à supplanter les autres forces politiques, pourtant présentes depuis longtemps sur la scène iranienne ? L'objectif de ce cours est donc de clarifier ce qui fait exister ce régime, ce qui le rend possible et, enfin, ce qui lui permet de rester en place. À travers une analyse objective des grandes étapes, intellectuelles et politiques, d'un chemin ardu, et parfois paradoxal, vers la modernité politique, ce cours propose une sociologie historique du destin iranien au XXe siècle, déchiré entre l'islam shi'ite et les aspirations démocratiques. Ce n'est pas tant l'islam qui s'oppose à ces aspirations, mais l'imbrication séculaire entre le religieux shi'ite et le politique.

Enseignants

SHIRALI, Mahnaz (Enseignante)

Format pédagogique

Lundi, 18 janvier 2015 Introduction : méthode La conscience du retard historique La genèse de la nation moderne (1945-1950) Mardi, 19 janvier 2015 L'État modernisateur (1950-1970) : l'avortement de la société civile Les communistes, les libéraux et les religieux (1960-1980) : l'émergence de l'acteur révolutionnaire Mercredi, 20 janvier 2015 L'islam idéologique (1970-1980) : l'invention d'une religion séculière Le khomeynisme (1980-1990) : de la religion à l'idéologie Jeudi, 21 janvier 2015 La révolution de 1979 et l'avènement de la République islamique La nature du régime L'instrumentalisation de la religion/l'idéologisation du shi'isme Vendredi, 22 janvier 2015 L'Iran et la communauté internationale L'Iran face au monde arabe Les trois erreurs de la communauté internationale Conclusion : l'avenir de la République islamique

Mode de validation

- Exposé oral – 40% - Mémoire final – 50% - Participation – 10%

Lectures principales demandées

ABRAHAMIAN Ervand, Iran Between Two Revolutions, Princeton: Princeton University Press, 1982.

Lectures complémentaires demandées

  • ABRAHAMIAN Arvand, Khomeinism, essays on the Islamic Republic, University of California Press, Berkeley, 1993
  • ARKOUN Mohammed, L'Islam : approche critique, Paris, Jacques Grancher, 1992
  • ARON Raymond, Démocratie et totalitarisme, Paris, Gallimard, 1965
  • BEHROOZ Maziar, Rebel for the cause: The failure of the left in Iran, London, I.B. Tauris, 2000
  • CORBIN Henry, En Islam iranien : aspects spirituels et philosophiques, 5 vols., Gallimard, Paris, 1971
  • DIGARD Jean-Pierre & all., L'Iran au XXe siècle, Entre nationalisme, islam et mondialisation, Paris, Fayard, 1996
  • GHANI Cyrus, Iran and the West, Routledge & Kegan, London - New York,1987
  • GAUCHET Marcel, La religion dans la démocratie, Gallimard, Paris, 2000
  • MEZGHANI Ali, L'État inachevé : La question du droit dans les pays arabes, Paris, Gallimard, 2011
  • MILANI Abbas, Eminent Persians: the men and women who made modern Iran, 194-1979, 2 vols., New York, Syracuse University Press, 2008
  • SHIRALI Mahnaz, La Malédiction du religieux. La défaite de la pensée démocratique en Iran, François Bourin Éditeur, Paris, 2012
  • SHIRALI Mahnaz, The Mystery of Contemporary Iran, Transaction Publishers, New Brunswick (USA) and London (UK), 2014