Accueil > Écrire le réel : introduction au journalisme

DCUL 1210 - Ecrire le réel : introduction au journalisme

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Dans un espace public saturé par la production de contenus, la frontière entre “message”, “opinion” et “information” devient de plus en plus floue. Autrefois seuls détenteurs du monopole de la production d'informations, les journalistes sont aujourd'hui concurrencés par d'autres émetteurs. L'essor des nouvelles technologies (Rifkin, 2014) permet au citoyen, au témoin, à l'individu, au commentateur d'énoncer ses avis et ses propres vérités au sein de l'espace médiatique. Dans l'espoir d'enrichir le débat public ou, au contraire, au risque d'affaiblir le sens des faits, d'en réduire la portée ou de simplifier leur compréhension. L'immédiateté devient un impératif nécessaire comme le montrent les audiences en constante progression des chaines d'information en continu. Cet atelier tente de prendre le contrepied de cette tendance en proposant une initiation à l'écriture journalisitique selon un long format : celui du reportage et du récit documentaire pour appréhender la réalité à partir de faits et développer des histoires qui donne le temps à l'écrit de se déployer, et aux personages de prendre vie. Il a pour objtecif de prendre de la distance, de retrouver de la largeur dans les échelles et de la profondeur dans le récit. Qu'est ce qu'un fait ? Qu'est ce que “couvrir” un fait ? Que signifie rendre compte d'une actualité ? Qu'est ce qui fait “actualité” ? Quelles formes peut prendre le récit ? En parallèle d'un mouvement d'uniformisation de l'information via les réseaux sociaux (leur usage crée d'ailleurs des tendances et font émerger des “sujets d'actualité” qui peuvent s'éloigner des faits), de nouveaux formats voient le jour : Le 1, la revue XXI, La Revue Dessinée, Le Quatre Heures, The Correspondent…etc. Ces projets éditoriaux ambitionnent de rédéfinir notre rapport à l'information, tout en cherchant un nouveau modèle économique pour perdurer. L'atelier se place résolument dans cette approche afin de “reprendre sa respiration” dans le flux de l'actualité.

Enseignants

FERTEY, Vincent (Responsable pédagogique Sciences Po, Campus du Havre)

Format pédagogique

1°) Initier les étudiants à la collecte d'informations, à l'art du reportage et à l'écriture journalistique. 2°) Comprendre les modalités de production de l'information au début du XXIième siècle. 3°) Acquérir un discours analytique et critique sur les medias.

Mode de validation

Pour valider le cours, l'étudiant(e) devra produire: 1°) une série d'articles courts. Le but est de permettre à l'étudiant.e d'aiguiser sa plume et de progresser dans sa prose. 2°) un reportage long. L'étudiant doit écrire un récit/reportage de 7500 signes accompagné d'une illustration à remettre en séance 11 pour bouclage avant edition. 3°) la participation au projet final : l'édition et la publication d'une revue rassemblant l'ensemble des reportages écrits pas les étudiants.

Lectures principales demandées

Ryszard Kapuściński, Ébène : aventures africaines, Pocket, 2002.

Lectures complémentaires demandées

  • Eduardo Galeano, Les Veines ouvertes de l'Amérique latine, Plon, 1981
  • Michel Beuret, Serge Michel, Paolo Woods, La Chinafrique : Pékin à la conquête du continent noir, Broché, 2008
  • Fabrizio Gatti, Bilal sur la route des clandestins, Broché, 2008
  • Florence Aubenas, Le Quai de Ouistreham, Éditions de l'Olivier, 2010