Accueil > Économie et régulation des marchés de l'électricité

KAFP 3460 - Économie et régulation des marchés de l'électricité

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Outre l'acquisition des fondamentaux (économie, régulation) étudiés au deuxième semestre, la curiosité des enjeux du secteur électrique et de son actualité sont désirables. Des connaissances en droit de l'Union européenne et en droit de la concurrence permettront également une meilleure compréhension des thèmes abordés.

Descriptif du cours

L'électricité est au centre de l'équation énergétique, pour l'approvisionnement comme pour la consommation. En particulier, le développement massif et rapide des énergies renouvelables est l'un des marqueurs forts de la transition énergétique que nous vivons. Les caractéristiques technico-économiques du secteur, les incertitudes associées, le cadre juridique et en particulier le droit de la concurrence sont structurants pour le fonctionnement des marchés comme pour les choix de politiques publiques : investissements et préparation de l'avenir, organisation et régulation, environnement, efficacité économique et formation des prix. La première partie de la conférence est centrée sur les fondamentaux économiques : coûts et compétitivité, équilibre offre-demande, régulation et marché. La seconde partie aborde les problématiques juridiques liées aux dispositifs de soutien des EnR, parcourt les différentes étapes d'un projet EnR et examine la question clé des moyens de flexibilité. Au total, l'enseignement apporte les clés d'une compréhension approfondie et critique des enjeux et des débats actuels, en particulier en France et dans l'UE.

Enseignants

  • DEZOBRY, Guillaume (Avocat of Counsel (FIDAL))
  • JOUDON, Laurent (Directeur Études Économiques (EDF))

Format pédagogique

Le contenu et le format de la conférence, douze séances de 2 heures, appellent une forme essentiellement magistrale. L'approche est toutefois pragmatique et met l'accent sur les liens entre technique, économie, régulation et instruments de l'action publique. Des études de cas relient une notion à un objet concret.

Mode de validation

A) Devoir sur table (2 heures) : exercices et commentaires sur l'économie et la régulation de l'électricité, autour des méthodes et concepts vus en première partie de la conférence (40% de la note finale). B) Rédaction d'une fiche d'éléments de langage en vue d'un débat contradictoire, avec une posture à défendre (20%) C) Travail de projet relatif aux renouvelables (40%)

Charge de travail

Outre quelques lectures, il sera proposé, à l'issue de certains cours, un exercice d'application corrigé en séance suivante, ou l'élaboration d'un travail de projet. Prévoir environ douze heures de travail personnel (en incluant la préparation de A) et la réalisation de C) ci-dessus), et trois pour élaborer la fiche d'éléments de langage B).

Lectures principales demandées

  • Manicore.com (site de J.M. Jancovici) : on recommande de parcourir la page « Qu'est-ce que le vrai coût de l'électricité » (août 2013), au ton familier et pédagogique à la fois.
  • France Stratégie (D.Auverlot & alii) : La crise du système électrique européen (janvier 2014). On pourra commencer par la partie centrale (pp 19-45) qui livre une vision d'ensemble des questions économiques et institutionnelles qu'affronte l'Europe de l'électricité.
  • Réseau de Transport d'Electricité (RTE) : Bilan Prévisionnel de l'équilibre offre-demande en France (septembre 2016). A côté d'une somme d'informations et d'analyses techniques, le lecteur trouve nombre d'éclairages pédagogiques sur l'offre, la demande, l'équilibre, les scénarios long terme …
  • Journal Officiel de l'Union Européenne : Lignes directrices concernant les aides d'État à la protection de l'environnement et à l'énergie pour la période 2014-2020 (JOUE du 28 juin 2014, n° C 200/1)