Accueil > Financement de la culture et nouveaux modèles économiques

KAFP 3690 - Financement de la Culture et nouveaux modèles économiques

Type d'enseignement : Cours magistral seul

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Les étudiants devront avoir une connaissance préalable des grandes tendances de la politique culturelle française. La lecture de l'ouvrage de Françoise Benhamou, Politique culturelle : fin de partie ou nouvelle saison ?, Paris, La Documentation française, 2015 est recommandée.

Descriptif du cours

Le modèle de financement de la culture qui s'est imposé depuis les années 50 reposait sur un État- providence, où la politique culturelle visait en partie à réduire les inégalités sociales et territoriales. Aujourd'hui, les bénéfices économiques et sociaux de la culture font désormais l'objet d'évaluation et le champ culturel s'est élargi à de nouveaux acteurs issus des industries créatives. Dans un paysage culturel qui s'est fortement modifié, où le développement de nouvelles technologies est venu bouleverser les usages, de nouveaux modèles de financement émergent et questionnent la place de l'artiste et le rôle de la culture. Ce cours abordera les grandes questions qui irriguent la reconfiguration du paysage culturel et viennent bousculer les acteurs de la culture. Il visera également à donner à l'étudiant les clés pour comprendre les enjeux stratégiques du financement privé au sein des institutions culturelles.

Enseignants

ROUER, Pauline (Directrice du mécénat et du développement-Odéon-Théâtre de l'Europe)

Format pédagogique

Des intervenants viendront régulièrement partager leur expérience sur les thématiques abordées. Pour préparer ces interventions, 3 groupes d'élèves présenteront une note très synthétique, orale ou écrite sur le sujet traité. Le travail de groupe sur le cas pratique fera l'objet d'un suivi régulier et donnera lieu à deux évaluations, l'une sous forme de dossier remis par les étudiants au milieu du semestre, l'autre sous forme de présentation orale en fin de semestre.

Mode de validation

– Une note écrite ou une présentation orale sera demandée aux étudiants en lien avec les thématiques abordées pendant les séances. Ce travail sera réalisé par groupe de deux étudiants – 20 % de la note finale – Tout au long du semestre, les étudiants travailleront par groupe de 5 sur des cas pratiques proposés en début d'année. Une note stratégique sera remise au milieu du semestre représentant 50 % de la note finale. Une présentation orale sur le même sujet viendra clôturer le semestre, représentant 30 % de la note finale

Charge de travail

Pour travailler sur le cas pratique qu'ils auront choisi, les étudiants devront avoir des échanges de groupe réguliers tout au long du semestre, en dehors du temps de cours. Aucune autre lecture préalable ne sera demandée.

Lectures principales demandées

Françoise Benhamou, Politique culturelle : fin de partie ou nouvelle saison ?,

Lectures complémentaires demandées

Frédéric Martel, De la culture en Amérique, Paris, Gallimard, 2006