Accueil > La puissance publique face aux ruptures technologique : Mise en situation autour des hauts et des bas de la modernisation d’un ministère

KAFP 3810 - La puissance publique face aux ruptures technologiques

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Aucun pré-requis obligatoire, mais l'enseignement est destiné à des élèves fortement intéressés par les innovations technologiques et les transformations numériques. Une connaissance même minimale de la réalité administrative (stage) est recommandée

Descriptif du cours

La plupart des entreprises, bousculées par les révolutions numériques, se transforment très vite. L'Etat, les collectivités territoriales et leurs services publics également : mais la puissance publique se métamorphose-t-elle assez vite ? Et peut-on se satisfaire des résultats ? Cet enseignement est destiné à traiter de l'impact des ruptures technologiques sur les administrations, en positif comme en négatif, et à mettre les étudiants en situation de réfléchir à la fois sur les transformations souhaitables, sur la façon de conduire le changement et sur le rôle qui sera potentiellement le leur, en tant que futurs fonctionnaires ou acteurs de la vie publique. Après avoir choisi l'administration sur laquelle ils souhaiteront travailler pendant le semestre, les étudiants devront, au fil des séances, gérer les aléas de sa modernisation : entre l'excitation du début de mission (lorsque les bonnes idées et les quick win semblent nombreux), et le découragement (face aux tensions sociales et blocages psychologiques d'une partie des équipes). Jusqu'au bilan final en fin de semestre.

Enseignants

BOHUON, Brice Y. (Directeur du marketing et des services de SNCF Transilien (SNCF))

Format pédagogique

Les s'articuleront en 3 parties : introduction de l'enseignant et débat, mise en situation liée au thème de la séance, et enfin études de cas

Mode de validation

Trois travaux seront demandés pendant le semestre : une note écrite sur un travail individuel, une note orale sur une performance individuelle (mise en situation) et une note globale pour un travail en équipe (étude de cas, travail beaucoup plus dense que les autres exercices). S'y ajoutera une note de participation, l'esprit même de l'enseignement nécessitant une forte implication des étudiants

Charge de travail

Outre les lectures demandées entre les cours, les étudiants devront préparer leurs différents travaux ainsi que le travail en équipe nécessitant un travail plus important dans la durée (recherches, réflexions, éventuellement entretiens)

Lectures principales demandées

  • L'art de la guerre digitale. Survivre et dominer à l'ère du numérique – Caroline Faillet - Dunod, 2016
  • L'âge de la multitude – Colin, Verdier – Armand Colin, 2015