Accueil > Mutations contemporaines de la consommation : des big data à l’économie collaborative

KEMI 2160 - Mutations contemporaines de la consommation : des big data à l'économie collaborative

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 12

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Ce cours poursuit un double objectif. Il vise d'une part à présenter de manière synthétique les principaux enseignements théoriques de la sociologie de la consommation en étudiant notamment les logiques sociales sous-tendant les pratiques d'achat et les dispositifs qui orientent et favorisent l'échange marchand. En se basant sur les résultats de travaux de recherche contemporains, il propose d'autre part un examen des transformations de la consommation sous l'effet de la révolution numérique, de l'essor de l'économie collaborative et des préoccupations environnementales.

Enseignants

CHABAULT, Vincent (Maître de conférences en sociologie (Université Paris Descartes), Chercheur au Centre de recherche sur les liens sociaux (CNRS))

Format pédagogique

Enseignement de 12 séances de 2 heures

Mode de validation

2 notes : - 1 note individuelle : une note de lecture d'un ouvrage ou de deux articles scientifiques (choix validé par l'enseignant à l'issue de la 2ème séance ; texte de 8000 signes espaces compris à rendre à la cinquième séance) ; - 1 note collective : 1 travail rédigé par groupe de 4 étudiants à remettre à l'enseignant lors de la dernière séance (texte de 15 000 signes).

Charge de travail

Suivi du cours, participation et lecture des ouvrages.

Lectures principales demandées

  • J. Baudrillard, La société de consommation. Ses mythes, ses structures, Paris Gallimard, 1970
  • V. Chabault, Sociologie de la consommation, Paris Dunod, 2017
  • D. Desjeux, P. Moati (dir.), Consommations émergentes. La fin d'une société de consommation ?, Lormont, Le Bord de l'eau, 2016
  • J. Stillerman, The Sociology of Consumption. A Global Approach, Polity Press, Cambridge-Malden, 2015