Accueil > Sociologie politique des sciences

KSOD 2425 - Sociologie politique des sciences

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

L'objectif de ce cours est de donner aux étudiants du master de sociologie de Sciences-Po des clés pour construire leur réflexion sur les mutations contemporaines des rapports entre science et politique. Le cours mobilise plusieurs courants de réflexion sociologique qui ont fait l'objet de travaux récents : « nouvelle sociologie politique des sciences », sociologie politique des instruments d'action publique, sociologie de la production d'ignorance, sociologie des mobilisations collectives. Quatre grandes questions seront plus spécifiquement traitées. En premier lieu, le cours abordera la question des usages de la science par les pouvoirs publics, à travers une réflexion portant sur le renouvellement des formes du recours aux experts, d'une part, et sur la production des instruments d'action publique, de l'autre. Une seconde partie du cours portera sur la question des rapports entre savoir et ignorance dans les politiques de gestion des risques (sanitaires, environnementaux, financiers…). Y seront notamment discutés les travaux actuels sur la « fabrique du doute ». Une troisième partie du cours sera consacrée à l'étude de l'usage des savoirs par les mobilisations collectives.

Enseignants

  • CRESPIN, Renaud (Chargé de recherche CNRS)
  • JOUZEL, Jean-Noël E. (Chargé de recherche CNRS)

Mode de validation

Le cours s'achèvera par trois séances au cours desquelles les étudiants seront invités à présenter, par groupe, une étude de cas illustrant plusieurs des grandes problématiques étudiées (40% de la note). Outre cette présentation collective orale, un travail individuel écrit prenant la forme d'un « paper » d'une douzaine de pages sera demandé aux étudiants. Ce paper aura pour objectif de suivre un acteur d'une controverse publique choisie par l'étudiant, afin de restituer les logiques à l'œuvre dans son usage des savoirs. Il représentera 50% de la note. Enfin, une note de participation vaudra pour 10 % de l'ensemble.

Lectures principales demandées

  • - Boudia S., Henry E. (dir.), La mondialisation des risques. Une histoire politique et transnationale des risques sanitaires et environnementaux, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, septembre 2015.
  • - Brown P., “Popular Epidemiology and Toxic Waste Contamination: Lay and Professional Ways of Knowing”, Journal of Health and Social Behavior, vol. 33, n° 3, 1992, p. 267-281.
  • - Desrosières A., La politique des grands nombres : Histoire de la raison statistique, Paris, La Découverte, 2000, 2e éd.
  • - Frickel S., Moore K. (eds), The New Political Sociology of Science. Institutions, Networks, and Power, Madison, University of Wisconsin Press, 2006.

Lectures complémentaires demandées

- Boudia S., Henry E. (dir.), La mondialisation des risques. Une histoire politique et transnationale des risques sanitaires et environnementaux, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, septembre 2015.