Accueil > Grands enjeux maritimes et littoraux

OAFP 3135 - Grands enjeux maritimes et littoraux

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Il n'y a pas de pré-requis. Cet enseignement est ouvert aux personnes attirées par la mer ou non.

Descriptif du cours

L'enseignement aborde plusieurs aspects des enjeux maritimes : les échanges internationaux, le « shipping », l'activité portuaire, la pêche maritime, la protection des milieux marins. Ces thèmes seront systématiquement envisagés sous un angle européen ou mondial avec la volonté de comprendre les défis contemporains (les flux de migrants en Méditerranée, la surpêche, les « pavillons de complaisance », la prévention des risques sur le littoral, le tourisme littoral par exemple). L'objectif de l'enseignement vise à permettre aux étudiants d'avoir les bases d'une « culture maritime », et une approche interdisciplinaire. Selon les thèmes, les sujets seront parfois plus juridiques (le droit maritime, le droit international de la mer), plus techniques (la construction navale, la sécurité maritime) ou plus économiques (le « shipping », la commercialisation des produits de la mer). La conférence cherche à permettre aux étudiants de comprendre quels sont les vrais acteurs du monde maritime et quelles sont les clés de lecture pour surmonter certains clichés véhiculés sur la mer. Deux à trois intervenants extérieurs seront sollicités pour apporter un point de vue sur certains thèmes.

Enseignants

PEHAU, Nicolas V. (Conseiller référendaire à la Cour des comptes)

Format pédagogique

L'intervenant anime la séance. Il présente les enjeux, avec une mise en perspective. Il veille à expliquer les aspects techniques (pour certaines séances), à l'aide d'un Powerpoint. Les étudiants sont mis à contribution sur la base des modes de validation précités. La charge de travail est répartie dans le temps entre deux travaux individuels pendant le semestre (la digression et l'exposé débat) et un travail collectif remis en fin de semestre. Pour le travail collectif, l'enseignant est à la disposition des étudiants (prise de contact avec des professionnels, orientations bibliographiques, échanges sur le plan ou des questions de méthodologie).

Mode de validation

Outre la participation, trois modes de validation sont prévus sous les formes suivantes : 1. Valider le sens de l'analyse et l'expression écrite sous la forme d'une contribution rédigée à plusieurs, à rendre en fin de semestre. Ce travail suppose de rencontrer des professionnels. Les sujets envisagés cette année sont notamment : le discours politique sur la mer sous la Ve République, les conséquences du Brexit en termes maritimes, la France peut-elle se doter d'une filière de démolition navale ?, Un nombre supérieur de thèmes sera proposé pour permettre un choix aux étudiants. 2. Valider la capacité d'argumenter et de déchiffrer une question d'envergure ou d'actualité : présentation orale à partir d'une fiche technique. Par exemple : pourquoi Anvers est-il le premier port français ?, La surpêche est-il un concept dépassé ?, Faut-il revoir Montego Bay ? Quelles solutions face à la pénurie de places dans les ports de plaisance ? 3. Valider l'imagination avec une « digression » : à chaque conférence, un étudiant intervient sur un micro-sujet, parfois en décalage avec le thème de la conférence. Il dispose d'une totale liberté de présentation, en étant invité à s'appuyer sur des références littéraires, artistiques ou autres. Par exemple : Moby Dick, Platon et la mer, les sushis, les algues vertes, etc.

Charge de travail

Chaque conférence fait l'objet d'un support à la charge de l'intervenant. Une fiche est adressée préalablement avec les mots, dates clés, enjeux, bibliographie. Un support powerpoint sera utilisé également. Enfin, un recueil de textes essentiels sera remis en début de semestre de manière dématérialisé. Ces documents suffisent pour procéder aux recherches nécessaires aux travaux à l'exception du mémoire pour lequel l'intervenant se met à la disposition des étudiants pour approfondir les recherches. L'intervenant adresse chaque semaine par courrier électronique aux étudiants une revue de presse sur les thèmes maritimes et littoraux.

Lectures principales demandées

Recueil de textes et documents remis en début de semestre

Lectures complémentaires demandées

  • Lectures indiquées pour chaque séance selon le thème de celle-ci
  • Miossec (Alain), Dictionnaire de la mer et des côtes, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012