Accueil > Économie numérique : modèle social et santé

OAFP 4095 - Economie numérique et politiques sociales

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Cet enseignement s'adresse à tous les étudiants de l'école d'Affaires Publiques. Les connaissances acquises en matière d'économie, de politiques sociales ou de numérique (systèmes d'information, etc.), dans le cadre du collège universitaire ou d'un autre cursus, sont un atout mais ne sont pas obligatoires.

Descriptif du cours

Le numérique bouleverse les équilibres économiques et sociaux (modes de production, marché du travail, inégalités, assurances) autant que les politiques publiques (ouverture des données, développement d'applications électroniques notamment). Les défis posés par la transition digitale restent souvent mal appréhendés. Ce cours visera donc à donner les clés d'analyse des évolutions en cours et de leurs impacts pour les politiques de l'emploi, le financement de la protection sociale, le système de santé, l'économie sociale. Les premières séances seront consacrées au fonctionnement de l'économie numérique et au Big data tandis que les suivantes analyseront l'adaptation des politiques sociales à « l'ubérisation », aux plateformes de pair-à-pair, aux objets connectés entre autres. Une séance-débat clôturera l'enseignement. Les outils mobilisés seront transversaux (analyse économique, droit social, analyse des politiques publiques, etc).

Enseignants

AMAR, Nicolas M. (Inspecteur des affaires sociales - Fonction publique)

Format pédagogique

Deux exposés seront présentés à chaque séance et seront suivis d'une reprise de l'enseignant. Plusieurs experts interviendront au cours du semestre pour présenter un regard de terrain sur les défis posés et les solutions apportées par l'économie numérique. Les notes de politique publique (par groupe de 4-5 étudiants) donneront lieu à discussion.

Mode de validation

Un exposé individuel (40% de la note finale). Une note de politique publique collective (50%) : il s'agira de réaliser un policy paper, adossé à un dossier documentaire, analysant de manière prospective et opérationnelle l'un des enjeux transversaux du numérique pour l'action publique, en particulier dans le champ économique et social. Participation (10%).

Charge de travail

La lecture préalable des références indiquées par l'enseignant (ouvrages académiques, rapports, etc.) et un suivi attentif de l'actualité du numérique permettront aux étudiants de préparer au mieux chaque séance.

Lectures principales demandées

  • VERDIER (Henri), COLIN (Nicolas), L'âge de la multitude: Entreprendre et gouverner après la révolution numérique, Paris, Armand Colin, 2012
  • MAYER-SCHONBERGER (Viktor), CUKIER (Kenneth), Big Data: A Revolution That Will Transform How We Live, Work, and Think, Eamon Dolan, 2013
  • RIFKIN (Jeremy), La nouvelle société coût marginal zéro : L'internet des objets, l'émergence des communaux collaboratifs et l'éclipse du capitalisme, Paris, Les liens qui libèrent - Editions, 2014
  • BRYNJOLFSSON (Erik), McAFEE (Andrew), The Second Machine Age: Work, Progress, and Prosperity in a Time of Brilliant Technologies, W. W. Norton & Company, 2014
  • VALLANCIEN (Guy), La médecine sans médecin ?, le numérique au service du malade, Paris, Gallimard, 2015

Lectures complémentaires demandées

  • STIEGLER (Bernard), La Société automatique : 1. L'avenir du travail, Paris, Fayard, 2015
  • BABINET (Gilles), Big Data, penser l'homme et le monde autrement, Paris, Le passeur, 2015
  • CURIEN (Nicolas) et W. MAXWELL (Winston), La neutralité d'Internet, Paris, La découverte, 2011
  • CORIAT (Benjamin), Le retour des communs, la crise de l'idéologie propriétaire, Paris, Éditions Les Liens qui libèrent, 2015
  • LALLEMENT (Michel), L'âge du faire. Hacking, travail, anarchie, Paris, Le Seuil, 2015