Accueil > Politiques de défense

OAFP 4870 - Politiques de défense

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Aucun cours spécifique n'est prérequis. Un intérêt personnel pour les questions de défenses et les affaires internationales est en revanche très souhaitable. À lire impérativement : Livre blanc de 2013 sur la défense et la sécurité nationale

Descriptif du cours

Les enjeux de défense et de sécurité sont au cœur de l'action de l'Etat (2ième budget, 1er investisseur) et ne peuvent être ignorés des acteurs privés (multinationales, maîtrise des flux, cybermenace, impact médiatique et spéculatif…) ; l'actualité de l'année 2015 les a remis au premier plan des préoccupations politiques. Ce cours vise, à travers des exemples concrets, à donner une vision globale de ces enjeux ainsi que la manière, originale mais transposable dans de nombreux secteurs professionnels, dont ils sont appréhendés au sein de l'Etat et plus particulièrement au sein des armées : méthode d'analyse stratégique, processus de planification et de décision, coopération européenne et internationale, base industrielle et technologique de défense, modèle RH, conduite du changement et lien avec la Nation. En outre, ce cours donnera un éclairage sur les nombreux débouchés de ce secteur : renseignement, analyse stratégique, droit international, think tanks, industrie, gestion du risque et assurances, … Avec la suspension du service national, le lien entre les armées et les futurs cadres du public comme du privé s'est distendu. Pourtant : 1/ les enjeux de défense ne sont ni moins prégnants ni moins complexes qu'hier : lutte anti-terroriste, réforme permanente des armées, crises internationales, cybersécurité, enjeux technologiques, etc. 2/ les débouchés professionnels sont nombreux : armées (renseignement, expertise stratégique, juridique, financière, RH), industries, sociétés d'intelligence économique, think tanks, etc. Ce cours vise donc à fournir aux étudiants des éléments techniques d'analyse sur les sujets suivants : 1/ chaîne de décision ; 2/ nouvelles menaces ; 3/ partenariats et alliances ; 4/ crédits de défense ; 5/ dissuasion nucléaire ; 6/ cyberdéfense ; 7/ métiers de la défense ; 8/ lien armées-Nation ; 9/ réformes successives ; 10/ construction concrète d'une opération ; 11/ Europe de la défense ; 12/ industrie de défense.

Enseignants

  • DAVIET, Charles-Emmanuel (Conseiller « programmation, finances, budget » de l'État-major de l'armée de terre (Ministère de la Défense – État-major de l'armée de terre))
  • FLORENTIN, Georges-Antoine (Conseiller du chef d'état-major des armées pour les relations extérieures (Ministère de la Défense – État-major des armées))
  • GIMENES, Matthieu N. (Administrateur des services de l'Assemblée nationales (Assemblée nationale ‒ commission de la Défense nationale et des forces armées))

Format pédagogique

Format classique d'un électif, avec trois intervenants de profils variés : – capitaine de frégate Georges-Antoine Florentin, conseiller du chef d'état-major des armées pour les relations extérieures, ancien commandant de bâtiment ; – lieutenant-colonel Charles-Emmanuel Daviet, du bureau « programmation finances budget », diplômé de Saint-Cyr et d'HEC, précédemment en détachement au Secrétariat général pour al modernisation de l'action publique (DGMAP) ; – Matthieu Gimenes, administrateur des services de l'Assemblée nationale, secrétariat de la Commission de la défense nationale et des forces armées.

Mode de validation

– au moins deux notes sur les travaux techniques présentés par les étudiants, dont la nature varie selon les sujets (exposé, animation et compte-rendu de l'intervention d'une personnalité extérieure, exercice de mise en situation administrative ou tactique) ; – note générale de participation et d'assiduité.

Charge de travail

Les travaux demandés consisteront, pour chaque étudiant, en : – certaines lectures préalables ; – des travaux d'approfondissement de nature professionnalisante : étude de situations stratégique ou tactique ; « mini-rapports » administratifs ; fiche de position ; animation et compte-rendu de l'intervention d'une personnalité extérieure ; débats.

Lectures principales demandées

  • Livre blanc de 2013 sur la défense et la sécurité nationale
  • Rapport annexé à la loi de programmation militaire pour les années 2014 à 2019, tel qu'actualisé par la loi du 28 juillet 2015
  • Beaufre, Introduction à la stratégie. Economica, 2000
  • Desportes, Comprendre la Guerre, Economica, 2013 (Réédition)

Lectures complémentaires demandées

  • Beaufre, La stratégie de l'action. A. Colin Besançon, Impr. I.M.E., 1966.
  • Gray, Colin S. La guerre au XXIe siècle: Un nouveau siècle de feu et de sang. Economica, 2008.
  • Cohen, Eliot A. Supreme Command: Soldiers, Statesmen, and Leadership in Wartime. Simon & Schuster Ltd, 2002.
  • Clausewitz, Karl Von. De la guerre. Perrin. Paris, 1999.