Accueil > Les services de renseignement au défi : s'adapter aux menaces contemporaines, en démocratie

OAFP 5000 - Les services de renseignement au défi : s'adapter aux menaces contemporaines, en démocratie

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Aucun

Descriptif du cours

Alors que le renseignement est une composante essentielle de la stratégie de défense et de sécurité nationale, le champ académique français ne lui consacre que peu d'études. Cet enseignement fournira aux étudiants les clefs de lecture des politiques de renseignement contemporaines et alimentera leur réflexion d'une connaissance opérationnelle d'une communauté profondément marquée par la culture du secret. Cette conférence étudiera comment le renseignement, ancré dans une culture du cloisonnement et de la clandestinité, peut rester compatible avec les principes démocratiques. Au-delà de l'opposition classique entre renseignement et démocratie, cette conférence mettra en relief les enjeux afférents à la conciliation entre raison d'Etat et respect des libertés publiques. Il s'agira de mieux comprendre comment les services de renseignement peuvent s'adapter aux menaces contemporaines, sans mettre en péril l'Etat de droit, au motif de la quête illusoire de l'infaillibilité et de la prévisibilité absolue.

Enseignants

CALVAR, Patrick (Ancien Directeur général de la sécurité intérieure - DGSI (Ministère de l'Intérieur))

Format pédagogique

Chaque séance est consacrée aux présentations orales des étudiants, aux questions et à la reprise des exposés.

Mode de validation

La note finale est pondérée par deux types d'exercice : un exposé (70%) et une fiche technique (30 %). La note finale peut être augmentée d'un point supplémentaire en cas de participation active.

Charge de travail

L'étudiant devra présenter un exposé de dix minutes et préparer une fiche technique. Des lectures préparatoires seront proposées en amont de chaque séance, afin que les étudiants puissent se familiariser avec le thème abordé lors du cours.

Lectures principales demandées

  • CHOPIN (Olivier) et OUDET (Benjamin), Renseignement et sécurité, Paris, Armand Colin, 2016.
  • COUSSERAN (Jean-Claude) et HAYEZ (Philippe), Leçons sur le renseignement, Paris, Odile Jacob, 2017.
  • FORCADE (Olivier) et LAURENT (Sébastien), Secrets d'État : Pouvoirs et renseignement dans le monde contemporain, Paris, Armand Colin, 2005.
  • HERMAN (Michael), Intelligence power in peace and war, Cambridge, Cambridge University Press, 1996.
  • WARUSFEL (Bertrand), Contre-espionnage et protection du secret. Histoire, droit et organisation de la sécurité nationale en France, Panazol, Lavauzelle, 2000.

Lectures complémentaires demandées

  • CAMUS (Jean-Yves) et LEBOURG (Nicolas), Far-Right Politics in Europe, Harvard, Harvard University Press, 2017.
  • CHALIAND (Gérard) et BLIN (Arnaud) (dir.), Histoire du terrorisme de l'Antiquité à Daech, Paris, Fayard, 2015.
  • CLARKE (Richard. A) et KNACKE (Robert. K) Cyberwar: The next threat to national security and what to do about it, New-York, HarperCollins, 2010.
  • FREYSSINET (Eric), La cybercriminalité en mouvement, Paris, Lavoisier, 2012.
  • KEPEL (Gilles), Terreur Dans L'hexagone, Paris, Editions Gallimard, 2015, 330p.
  • JERVIS (Robert), Why Intelligence Fails. Lessons from the Iranian Revolution and the Iraq War, Ithaca, Cornell University Press, 2010.
  • LAURENT (Sébastien) et BAT (Jean-Pierre), Les espions français parlent, Paris, Broché, 2013.
  • MARTIN (Alexander), « Knowing Your Friends, Assessing Your Allies – Perspectives on Intra-Alliance Intelligence », Intelligence and National Security, vol. 13, N°1, 1998, pp.1-17.
  • MASSEY (Jacques), ETA : histoire secrète d'une guerre de cent ans, Paris, Flammarion, 2010.
  • TUCKER (David), The end of intelligence: Espionage and state power in the information age, Stanford, Stanford University Press, 2014.