Accueil > Innovation sociale et entrepreneuriat social

OBGP 3200 - Innovation sociale et entrepreneuriat social 

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

L'innovation sociale peut être définie au sens large comme « le processus d'invention et de mise en œuvre de nouvelles solutions à des besoins et problèmes sociaux » : emploi, alimentation, logement, santé, éducation, financement… Cette nouvelle solution à un problème social doit être « plus efficace, performante ou juste que les solutions existantes et créer de la valeur qui bénéficie principalement à la société dans son ensemble plutôt qu'aux intérêts individuels ». Emergeant de manière parallèle, le concept d'entrepreneuriat social a été popularisé suite à l'attribution du Prix Nobel de la Paix en 2006 à Mohammed Yunus, l'inventeur du microcrédit. Ce nouveau concept, issu des travaux de la Harvard Business School dans les années 1990, se développe fortement en France et dans le monde (aujourd'hui, l'économie sociale et solidaire représente en France 10% des emplois et du PIB). Les innovateurs sociaux, en utilisant les moyens de l'entreprise privée pour répondre à des enjeux d'intérêt général, montrent une voie nouvelle pour entreprendre autrement. Plus globalement, les principes qui guident les entreprises sociales (projet économique, finalité sociale, lucrativité limitée, gouvernance participative) sont porteurs d'une innovation qui intéresse tous les acteurs de l'économie : entreprises classiques, pouvoirs publics, citoyens. Ce cours s'adresse à tous les étudiants de master à Sciences Po dans une perspective de réflexion et d'action. Il a pour vocation de donner aux étudiants les fondamentaux de l'innovation sociale et de l'entrepreneuriat social, en leur apportant à la fois des bases théoriques (regard critique et novateur sur l'entreprise et l'action publique) et des outils pratiques pour comprendre les enjeux stratégiques et opérationnels des acteurs. Les étudiants développeront des compétences d'analyse stratégique, et acquerront des outils et des méthodes de montage de projets (business plan social, analyse d'impact) pour développer l'innovation sociale au sein des entreprises, des administrations publiques et des organisations internationales. Le cours alterne les apports de connaissance, l'accueil d'innovateurs sociaux (dirigeants d'entreprises, responsables politiques, spécialistes du secteur), le retour d'expérience et l'échange. Il propose également une mise en perspective à travers une analyse comparée de certaines initiatives et modèles internationaux. Le cours privilégie une approche résolument pratique et s'appuie sur des cas concrets afin de familiariser les étudiants avec les réalités du secteur. En particulier, les étudiants travailleront en groupe-projet avec un acteur de référence du secteur. Des temps dédiés à l'avancement de ces projets seront organisés pendant le cours.

Enseignants

BARTHELEMY, Amandine O. (Consultante)

Mode de validation

Les étudiants réaliseront la présentation d'une innovation sociale et travailleront sur un projet opérationnel défini en début de semestre, pensé pour leur permettre de travailler sur des problématiques stratégiques pour le développement de l'entrepreneuriat social aujourd'hui, en lien avec des professionnels du secteur. Opérationnels, ils leur permettront de développer des compétences indispensables à la vie professionnelle. Les projets seront ainsi réalisés par groupe de 4 à 5 personnes. Un référent expert supervisera les travaux de chaque groupe. Des points intermédiaires seront réalisés avec l'enseignante. L'ensemble des travaux est à mener pendant le trimestre. Ce travail comptera pour 70% de l'évaluation des étudiants. Ils seront évalués sur la pertinence de leurs travaux écrits, sur la qualité de leurs interventions à l'oral et sur leur présence aux séances du cours. Plusieurs notes leur seront attribuées avec des pondérations différentes. Leur moyenne permettra de valider le cours.

Lectures principales demandées

Des lectures thématiques (articles, ouvrages, rapports, cas, …) seront indiquées aux étudiants afin de préparer les séances.