Accueil > Le futur incertain des avocats modernes

ODEC 9035 - Le futur incertain des avocats modernes

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne 2017-2018

Nombre d'heures : 12

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Le cabinet d'avocats a-t-il vécu alors même qu'en France il n'est pas parvenu à convaincre ce tiers obstiné de la profession qui exerce en solo ? Un sondage récent (2016) auprès des avocats américains place au sommet des tendances croissantes dans les law firms (85-90%) le remplacement des ressources humaines par la technologie, la marchandisation accélérée du travail d'avocat et la concurrence exacerbée à tous les niveaux d'exercice de l'activité. Ce séminaire de recherche a pour but de confronter ces tendances, perçues comme nouvelles sur le continent, aux caractères structurels de l'avocature largement fondés sur des conceptions prémodernes comme la confiance, la probité, la délicatesse et le désintéressement. L'objectif est d'acquérir une conscience claire et informée de ce qu'est un avocat pour partir à la recherche du sens des innovations en cours ou à prévoir. La mesure dans laquelle ces innovations menacent les avocats tout en paraissant les doper servira d'hypothèse de travail. En France, depuis 1991, la profession est tiraillée de tensions contradictoires entre le maintien d'une éthique d'indépendance et la soumission volontaire et intéressée aux exigences de l'économie libérale. D'auxiliaires de justice, comme les voit l'État, à auxiliaires du marché, que nombre d'avocats aspirent être, la transition n'est possible qu'en « faisant plier les principes » (Bâtonnier X). Ce qui revient, pour les avocats, à troquer tout ou partie de la déontologie, qui légitime qu'ils ne relèvent que de leur ordre et non d'une autorité de régulation externe, pour les assujettissements au marché de la nouvelle « industrie des services juridiques ». Dès lors, détachés de leur socle qui en fait, avec les juges et les docteurs, les auteurs de l'œuvre du droit, les avocats ne peuvent que relever de la logique du commerce des services et affronter cette concurrence exacerbée qui désolidarise la confraternité. Tous les participants seront conviés à apporter des exemples, tirés de leur expérience, dans l'enceinte de l'analyse collective où questions d'éthique et questions d'efficacité ne peuvent que se rejoindre.

Enseignants

  • ASSIER ANDRIEU, Louis (Directeur de recherche)
  • HERRERA, Joachim-Nicolas (Assistant de cours)

Lectures principales demandées

  • Richard Susskind, Tomorrow's Lawyer, Oxford, Oxford University Press, 2013
  • Thierry Wickers, La Grande Transformation des avocats, Paris, Dalloz, 2015
  • Louis Assier-Andrieu (dir.), L'Indépendance des avocats. Le Long Chemin d'une liberté, Paris, Dalloz, coll. "Les Sens du droit", 2015
  • Un recueil de textes et documents sera mis à disposition sur le Drive du séminaire.