Accueil > Les minorités en Europe : identité et politique

OEUR 2355 - Les minorités en Europe : identité et politique

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

La question des minorités (« nationales », « ethniques », « religieuses », « visibles » notamment) s'est imposée depuis une vingtaine d'années dans le débat européen. L'abondance des lectures stéréotypées qui insistent sur la puissance mobilisatrice des appartenances rend nécessaire une réflexion plus posée sur les concepts et les logiques qui sous-tendent la visibilité de ces phénomènes. L'objectif de cet enseignement est de doter les étudiants d'outils d'analyse nécessaires à une compréhension du jeu et des enjeux des identifications. La question des minorités sera approchée à partir de plusieurs perspectives (historiques, politiques, sociologiques) dans une volonté de problématiser le fait minoritaire loin de toute essentialisation ou réification.

Enseignants

CAPELLE-POGACEAN, Antonela A. (Chargée de recherche, Sciences Po, CERI)

Mode de validation

Essai et exposé : 65% ; Revue de presse : 25% ; Participation en classe : 10%.

Lectures principales demandées

  • AMIRAUX Valérie, « Les Musulmans dans l'espace politique européen. La délicate expérience du pluralisme confessionnel », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, 82, avril-juin 2004, p. 119-130
  • DEETS Stephen, “Reimagining the Boundaries of the Nation: Politics and the Development of Ideas on Minority Rights”, East European Politics and Societies, vol. 20, n°. 3, 2006, p. 419–446
  • SIMON Patrick, « Les statistiques, les sciences sociales françaises et les rapports sociaux ethniques et de "race" », Revue française de sociologie, vol.49, n°1, 2008, p. 153-162