Accueil > Genèse des théories architecturales et urbaines contemporaines

OGTU 2015 - GENESE DES THEORIES ARCHITECTURALES ET URBAINES CONTEMPORAINES

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Printemps 2017-2018

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Pour des raisons multiples, qui vont de la reconstruction à la financiarisation de la construction en passant par la question des « grands ensembles », la multiplication des grands projets emblématiques ou l'individualisation des choix en matière d'habitat, les architectes se sont régulièrement trouvés aux avant-postes d'une « crise » aux multiples visages, sommés régulièrement de redéfinir leur position dans la division du travail nécessaire à la fabrique de la Ville. Dès lors, rien de fortuit à ce qu'ils se soient trouvés parmi les premiers, avant même les philosophes et en tout cas bien avant Jean-François Lyotard, à emprunter les sentiers escarpés de ce qu'il est désormais convenu d'appeler la « post-modernité ».

Enseignants

à définir

Mode de validation

Participation + Dossier ; trios pour tragédies (architecturales et urbaines) ; lieu / temps / personnages, le même et ses variations.

Charge de travail

Dossier rédigé par les étudiants regroupés en trios (ou duos le cas échéant). Moyens et méthodes : enquête photographique personnelle, relevés, dessins, croquis, carnet d'observations, archives, recensement presse spécialisée et généraliste.

Lectures principales demandées

  • Jean-Louis Cohen, La modernité, promesse ou menace ? France 101 bâtiments 1914-2014, Institut Français / Pavillon français Biennale d'architecture de Venise / éditions Dominique Carré, 2014
  • Jacques Lucan, Précisions sur un état présent de l'architecture, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2015
  • Bernardo Secchi, La ville des riches et la ville des pauvres, Genève, Metis Presses, 2015
  • Jean-Louis Violeau, Les architectes et mai 68 et Les architectes et mai 81, Paris, éditions Recherches, 2005 et 2011
  • Jean-Louis Violeau, REM, le Bon, la Brute… Portrait sociologique de Rem Koolhaas, Paris, éditionsB2, Paris, 2014