Accueil > Démocratie et justice spatiale

BMET 25F05 - Démocratie et justice spatiale; pratiques et critiques des exercices de simulation

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Avoir de l'intérêt pour l'urbanité et les modalités de l'exercice du pouvoir politique.

Descriptif du cours

Cet enseignement s'inscrit dans le cadre de la charte « Politique et gouvernement ». L'urbain devient la norme de l'habiter. Le concept est entendu comme l'ensemble des pratiques sociales qui produisent les territoires sans se limiter à la fonction de résidence. Les mobilités irriguent les territoires et leurs représentations cherchent à en donner du sens. D'autre part les projets façonnent ces territoires et consulter les habitants sur des projets territoriaux constitue une action banale du politique, souvent associée à un miroir de la démocratie. Notre étude va donc porter sur toutes les composantes de l'urbanité, inspirée par l'horizon intellectuel de la justice spatiale, inhérente à toute démocratie. Nous explorerons les mécanismes de la constitution de l'opinion publique appliquée aux questions urbaines. Nous allons appréhender ce concept à travers des exercices de simulation dont le jeu de rôle constitue une facette non exclusive. Les populations en effet, de gré ou de force, délèguent leurs expériences, espoirs, projets, demandes, récriminations à des experts qui maitrisent ces concepts. Mais il n'est pas certain que le projet final soit fidèle aux aspirations de la majorité des habitants tout en respectant les minorités. L'exercice de simulation va donc nous permettre d'interroger les logiques spatiales et de se les approprier par la pratique. Cela constitue également l'opportunité de se positionner en acteur du processus de conceptualisation dans un rapport individuel et collectif. L'exercice de simulation relève de l'uchronie, du scénario possible dans un cadre temporel et spatial donné, voire du modèle. Cet exercice de spéculation intellectuelle interpelle le processus de mondialisation, l'approche globale du monde et la géohistoire. Le cycle de conférences a pour objectifs, par l'implication active des étudiants, avec comme outil pédagogique privilégié, mais pas unique, l'exercice de simulation, l'investigation des pratiques sociales des territoires dans une perspective critique et l'appropriation des outils intellectuels nécessaires à la compréhension des logiques territoriales. Les outils mobilisés piochent dans le spectre étendu de l'univers du jeu et de l'exercice de simulation consacré à l'urbanité, des jeux de plateaux, en passant par les jeux sérieux (serious games), les jeux sur support numérique, les jeux en ligne et enfin les jeux associés à la réalité augmentée.

Enseignants

FRANCOIS, Pascal (Inspecteur pédagogique régional, Education Nationale)

Format pédagogique

- Les conférences sont conçues dans une interaction productive qui impose que chaque étudiant soit en possession de son ordinateur portable pour accéder aux sources, réaliser les exercices et partager les productions via l'application Moodle, y compris pendant les conférences. - Les étudiants alterneront les rôles entre joueurs et analystes. - Les supports visuels sont proposés en français et ponctuellement en anglais afin d'accompagner les étudiants non francophones dans la maîtrise de la langue française.

Mode de validation

Une fiche de lecture individuelle sur le thème de la place du jeu de simulation dans l'univers des sociétésdémocratiques. - Un exercice individuel sur table de vérification de la maîtrise des contenus scientifiques - Une production finale collective par groupe de cinq étudiants maximum sous forme d'une fiche synthétique d'un jeu ou d'un exercice de simulation avec une présentation orale de la présentation ou sous forme de cartographie de controverse - Une évaluation de la qualité de la participation aux conférences

Lectures principales demandées

  • BERNAYS E. Propaganda Zones 2007
  • BURGEL G. Questions urbaines, Paris, Editions de l'aube, 2017
  • CAILLOIS R Des jeux et des hommes, 1958
  • DUFLOS N. Jouer et philosopher PUF 1997
  • FRANCOIS E. SERRIER T. (dir), Europa notre histoire, Paris, Editions des arènes

Lectures complémentaires demandées

  • FRANCOIS P et alli Guide de l'enseignement de l'Histoire Géographie Belin 1996
  • FUMEY G. GRATALOUP C. (dir.) Atlas global, Paris, Edition des arènes, 2014
  • GRATALOUP C. Introduction à la géohistoire, Paris, Armand Colin, 2014
  • GRATALOUP C. Les localisations urbaines jeu, CNDP Autrement dit 1992
  • HENRIOT S. Sous couleur de jouer José Corti 1989
  • HUIZINGA J. Homo ludens Galimard 1938
  • LASSERRE F. GONON E. Manuel de géopolitique Colin U 2009
  • L'HOTE J.M. Histoire des jeux de société Flammarion 1994
  • LIPPMAN W. La cité libre Les Belles lettres 2011
  • MARTIN J.C. Histoire d'un jeu vidéo 2015
  • MUCCIELI A. Les jeux de rôle QSJ 2098 PUF 1990
  • MONGIN Olivier La ville des flux : l'envers et l'endroit de la mondialisation, Paris, Fayard, 2013
  • RETAILLE D. (dir.) La mondialisation Nathan 2010
  • SIERRA P. (dir) La géographie, savoirs, concepts et enseignement Colin U 2011
  • Métropolitiques : www.metropolitiques.eu
  • Blog d'histoire globale : http://blogs.histoireglobale.com/
  • Lumières de la ville : http://www.lumieresdelaville.net/
  • Urbanités inattendues : http://urbanites-inattendues.over-blog.com/
  • Site Ludus : http://histgeo.discip.ac-caen.fr/ludus/
  • Médialab : https://medialab.sciencespo.fr/fr/
  • Série télévisée : The Wire HBO 2006