Accueil > Lire et analyser des contenus d'actualité africaine

BMET 27F06 - Lire et analyser des contenus d'actualité (thématique Afrique)

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

OBJECTIFS DU COURS L'objectif de cet atelier est d'apprendre aux élèves à lire et analyser des contenus journalistiques de façon professionnelle, sur la thématique Afrique. Il a pour objet de questionner l'expression journalistique en analysant les faits et les données qu'elle apporte, la crédibilité des informations transmises, et la signification de leur publication à telle ou telle date et sur telle ou telle plate-forme de distribution. Les points étudiés sont donc : qualité, équilibre et pertinence des sources ton, rigueur et atmosphère de l'expression précision de l'information point de vue de la narration identification de l'actualité typologie des publications analyse des formats et des plates-formes de distribution Descriptif du cours Séance 1 : Introduction méthodologique. Comment les médias français couvrent - ou ne couvrent pas - l'actualité du continent africain. Sources, correspondants, stringers et agences. Impasses, angles morts, partis pris et gallocentrisme. Afro-pessimiste ou afro-optimiste : comment déjouer le traquenard de l'injonction doctrinale et de l'assignation. Répartition des travaux des élèves (revue de presse et exposés) Séance 2 : Les biais. Invitations, art de la com', forums à grand spectacle, menaces et chantages. L'increvable tribu des « sorciers blancs », un paradoxe postcolonial. L'Afrique fantasmée de Richard Attias. La Françafrique, un cadavre qui bouge encore. Séance 3 : La presse panafricaine et ses « fortunes » diverses. Les effets pervers du mélange des genres. Le cas Jeune Afrique. Séance 4 : Les médias africains. Une presse écrite fragile, vulnérable et confidentielle. Radio et télévisions. Les télés sous influence. Sites « spécialisés ». Séance 5 : Le monde d'hier et celui de demain : médias traditionnels, nouveaux vecteurs. L'Afrique au risque du digital, du numérique et des réseaux sociaux. Sites d'information et de désinformation. Séance 6 : La tentation manichéenne. Président-tyran vs opposant-canonisé. L'héroïsation de la « société civile », fourre-tout commode. Médias et élections. Séance 7 : Zoom sur « la » RFI. De la difficulté d'être le correspondant de la « radio mondiale » dans une capitale africaine. De la difficulté d'être un envoyé spécial dans un pays de la « Françafrique » (le cas de la Côte d'Ivoire) Séance 8 : Un exercice d'analyse comparative. Choisir, parmi les médias généralistes ou digitaux, deux articles traitant du même sujet d'actualité. Repérer les similitudes et les différences (fond et forme). Séance 9 : Le dessin de presse, être caricaturiste en Afrique. Les exemples du Burkina Faso et de l'Afrique du Sud. Séance 10 : Communication et information. Comment Paris « vend » ses interventions militaires en Afrique. Les opérations Serval au Mali et Sangaris en Centrafrique. Comment les pouvoirs tentent d'encadrer le travail de la presse sur le terrain. Séance 11 : « Médias de la haine » et médias de la paix. Comment les médias ont été utilisés au Rwanda pour préparer les esprits avant le génocide. Les médias au service de la réconciliation (Fondation Hirondelle, etc.) Et aujourd'hui au Burundi, en République démocratique du Congo ? Séance 12 : Médias, affaires et manipulations en Afrique (la corruption, l'affaire des Biens mal acquis, l'affaire de l'Arche de Zoé au Tchad).

Enseignants

  • HOFNUNG, Thomas A. (Chef de rubrique - Journaliste titulaire)
  • HUGEUX, Vincent (Grand reporter - L'Express)

Mode de validation

Modalités d'évaluation Cet atelier est évalué via une note sur 20 et un commentaire individualisé pour chaque étudiant. Les critères sont les suivants : Investissement/engagement/participation Aptitude à produire un discours critique argumenté et distancié Capacité à mener une réflexion comparative Maîtrise de l'expression écrite