Accueil > Le siècle des Lumières: une histoire globale de l'émancipation

CHIS 25F02 - Le siècle des Lumières : une histoire globale de l'émancipation

Type d'enseignement : Séminaire

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

« Je suis l'homme de la nature avant que d'être celui de la société ; et je dois respecter et suivre les lois de la nature, avant que d'écouter celles de la société, les premières sont des lois infaillibles, les autres me tromperont souvent » déclarait Sylvestre en 1797 dans La Nouvelle Justine. Le héros de Sade résumait ainsi un siècle au cours duquel l'individu se serait affirmé en s'émancipant de ses préjugés et en mettant par la même en cause les fondements traditionnels de l'autorité politique et de la morale religieuse. Cette liberté radicale qui s'exprime ici témoigne plus largement des transformations économiques, sociales, politiques et culturelles qui caractérisent les sociétés européennes et américaines du dix-huitième siècle. Rompant avec l'idée judéo-chrétienne d'une déchéance inévitable de l'Homme, le siècle des Lumières voit s'élaborer de multiples discours sur l'émancipation des individus et des sociétés. Ces discours légitiment autant les grandes réformes politiques des « absolutismes éclairés » (tolérance religieuse, abolition de la censure et de la corvée, libéralisation économique de marchés régulés par des corps constitués, réformes pénales etc.) que les révolutions métropolitaines et coloniales. Ils autorisent autant la remise en cause individuelle de la foi que la revendication d'un droit « à la quête du bonheur ». Au croisement de l'histoire, de la littérature et des sciences politiques, ce séminaire propose une histoire globale de ces transformations. À travers une méthode inductive allant du cas particulier au général, il constitue une introduction à l'histoire du dix-huitième siècle allant l'histoire socio-politique à l'histoire culturelle, de l'histoire urbaine à l'histoire du genre et de la sexualité. En ce sens, il interroge également les transformations du monde contemporain.

Enseignants

DO PAÇO, David (chercheur avec mission d'enseignement)

Mode de validation

L'évaluation se compose d'une note d'exposé individuel ou collectif (30%), d'un devoir de mi-semestre (30%) et d'un paper final (40%).

Lectures principales demandées

  • Jean-Antoine-Nicolas de Caritat de Condorcet, Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain, Paris, 1794 (où autres éditions intégrales)
  • Donatien-Alphonse-François de Sade, La philosophie dans le Boudoir ou les instituteurs immoraux, Paris, 1795 (ou autres éditions intégrales)
  • Adam Smith, The Theory of Moral Sentiments, Edinbourg, 1759 (où autres éditions intégrales)

Lectures complémentaires demandées

  • Derek Beales, Enlightenment and Reform in Eighteenth Century Europe, Londres, Tauris, 2005.
  • Marc Belissa et Bernard Cottret (dir.), Patriotisme, Cosmopolitisme. Europe, Amériques 1776-1802, Rennes,
  • Les Perséides, 2005.
  • Yves Benot, Les Lumières, l'esclavage et la colonisation, Paris, La Découverte 2005.
  • Bernard Cottret, La révolution américaine. La Quête du bonheur, Paris, Perrin, 2003.
  • Richard Godbeer, Sexual Revolution in Early America, Baltimore, John Hopkins University Press, 2004.
  • Jack P. Greene et J. R. Pole (eds.), A Companion to the American Revolution, Willey-Blackwell, 2008.
  • Karen Harvey, « The Century of Sex? Gender, Body and Sexuality in the Long Eighteenth Century », The Historical Journal 45/4 (2002), p. 899-916.
  • Jonatthan I. Israel, The Radical Enlightenment, Oxford, OUP, 2001.
  • Idem, Enlightenment Contested, Oxford, OUP, 2006.
  • Idem, Democratic Enlightenment, Oxford, OUP, 2011.
  • Annie Jourdan, La Révolution, une exception française ?, Paris, Flammarion, 2004
  • Annie Jourdan, Nouvelle histoire de la Révolution, Paris, Flammarion, 2018.
  • Steven L. Kaplan, Farewell, Revolution: Disputed Legacies, France, 1789/1989, Ithaca, Cornell University Press, 1995.
  • Alan Charles Kors (ed.), Encyclopedia of the Enlightenment, 4 volumes, Oxford, Oxford University Press, 2003.
  • Véronique Le Ru, Subversives Lumières. L'Encyclopédie comme machine de guerre, Paris, CNRS éditions, 2007.
  • Jean-Clément Martin, Contre-Révolution, Révolution et Nation en France, 1789-1799, Paris, Seuil, 1998.
  • Jean-Clément Martin, La Révolution française, 1789-1799. Une histoire socio-politique, Paris, Belin, 2004.
  • Jean-Clément Martin, La Révolution française, 1789-1799. Une histoire socio-politique, Paris, Belin, 2004.
  • Timothy Tackett, Anatomie de la Terreur: Le processus révolutionnaire, 1787-1793, Paris, Seuil, 2018
  • (traduction de : The Coming of the Terror in the French Revolution, Cambridge (Ma.), Harvard University Press, 2015)
  • Ann Thomson, « (Why) does the Enlightenment matter ? », Diciottesimo secolo 1 (2016), 147-168.
  • Franco Venturi, The End of the Old Regime in Europe, 1768-1776 : The First Crisis, Princeton (NJ), Princeton University Press, 1989.
  • Idem, The End of the Old Regime in Europe, 1776-1789. I: The Great States of the West, Princeton (NJ), Princeton University Press, 1991.
  • Idem, The End of the Old Regime in Europe, 1776-1789. II: Republican Patriotism and the Empire of the East, Princeton (NJ), Princeton University Press, 1991.