Accueil > Politique des passions. Une introduction

IFCO 2465 - Politique des passions. Une introduction.

Type d'enseignement : Cours magistral seul

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Voir les plans de cours et bibliographies

Pré-requis

Capacités de problématisation, réflexion critique, élaboration d'une argumentation. Construction de concepts, découpages notionnels. Curiosité théorique, audace intellectuelle.

Descriptif du cours

Nous poserons le problème des passions politiques à partir de quatre foyers de sens. Premièrement, celui des racines subjectives de la violence : quelles seraient en l'homme les passions qui pourraient expliquer les grandes explosions de violence politique (guerres, révolutions, génocide) ? Deuxièmement : la passion du ressentiment et de la vengeance, jusqu'à quel point peut-on dire qu'elle nourrit le système pénal ? Troisièmement, la passion d'empathie : quels sont ses enjeux éthiques et politiques ? Pouvons-nous parler de démocratie compassionnelle ? Comment distinguer compassion, pitié, sollicitude ? Quatrièmement : jusqu'à quel point peut-on faire de la honte une passion politique ?

Enseignants

GROS, Frédéric (Professeur des Universités à Sciences Po)

Format pédagogique

Cours magistral appuyé par un powerpoint exposant les principales articulations de la leçon et les citations d'auteur essentielles. Le cours demeure ouvert aux questionnements des étudiants, regroupés en fins de séances.

Mode de validation

La validation s'effectuera en deux temps. Un premier travail sera demandé à mi-parcours sous la forme d'une analyse de citation, consistant en une réflexion critique reprenant une dimension de la responsabilité (4000 signes). – 35% de la note finale Le second travail consistera en un devoir sur table de trois heures, consistant en un essai plus libre sous forme de réponse à une question portant sur un aspect du cours. – 65% de la note finale L'examen final en temps limité aura lieu à la fin du semestre, pendant la période dédiée à cet effet par le calendrier de la scolarité de Sciences Po.

Charge de travail

Lecture anticipée des textes proposées à la réflexion (proposés une semaine avant).

Lectures principales demandées

  • 1. T. Hobbes, Léviathan (chap. 13)
  • 2. F. Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra
  • 3. S. Freud, Au-delà du principe de plaisir
  • 4. P. Lévi, Si c'est un homme

Plans de cours et bibliographies

Séance n° 1 : Hobbes, les racines passionnelles de la guerre de tous contre tous.

  • Passions d'hostilité : défiance, cupidité et vanité. Deux développements : la dialectique du maître et de l'esclave (Hegel, Phénoménologie de l'esprit) ; le désir mimétique (R. Girard, Mensonge poétique et vérité romanesque).

Séance n° 2 : La vie, au défi de la violence : l'agressivité et la haine.

  • L'agressivité, une passion hostile au service de la vie ? (K. Lorenz, L'agressivité ; le darwinisme social).
  • La haine et la pulsion de mort (S. Freud, Au-delà du principe de plaisir). Au-delà : vertige du sadisme ? (performance de M. Abramovic et récit de J. Améry sur la torture)

Séance n° 3 : Passage à la limité : la passion d'obéissance

  • Conformisme et obéissance : le traumatisme moral de l'année 1961.                            

Séance n° 4 : Passions punitives (1) : de l'utilitarisme pénal au rappel de la loi.

  • Utilitarisme pénal : défense du pacte social (J.-J. Rousseau) et médecine de l'âme (Platon). Transformation de l'individu et protection de l'ordre public. Au-delà de l'utilitarisme pénal : le rappel de la loi (Kant, Durkheim, Freud).

Séance n° 5 : Passions punitives (2) : de la vengeance à la revanche

  • Penser la vengeance : le « mauvais infini » (Hegel) et le « système vindicatoire » (R. Verdier). Estime de soi : repenser les niveaux de consistance du moi (A. Honneth).

Séance n° 6 : la colère, une passion politique.

  • La colère comme défense de l'image publique (Aristote, Rhétorique ; R. Verdier, La vengeance). La violence du mépris.

Séance n° 7: Les passions empathiques (1) : la compassion

  • Continuité du sensible et communauté humaine : les philosophies orientales (le néo-confucianisme de Mencius ; Schopenhauer et le bouddhisme). Rousseau, amour de soi et miséricorde. L'imagination éthique.

Séance n° 8: Les passions empathiques (2) : la pitié

  • La pitié : une passion sociale. Les grandes critiques de la pitié : une passion triste (Spinoza) ; injuste (Kant) ; méprisante (Nietzsche).

Séance n° 9: Les passions empathiques (3) : sollicitude et éthiques du care

  • Sollicitude : l'ouverture à la réciprocité (P. Ricœur, Soi-même comme un autre). Ethiques du care et démocratie (J. Tronto, Un monde vulnérable).

Séance n° 10 : Politiques de la honte (1) : traverser la culpabilité et le déshonneur

  • Au-delà du sentiment douloureux et de l'infamie publique : la honte comme affect politique. « La honte d'être un homme », de P. Lévi à G. Deleuze.

Quelques références : P. Lévi, Si c'est un homme ; G. Deleuze « Résistance » (Abécédaire).
Séance n° 11 : Politiques de la honte (1) : « La honte est un sentiment révolutionnaire » (K. Marx)

  • La honte et la colère. Penser la révolution.

Séance n° 12 : Conclusions.

  • Récapitulation, bilan problématique et envoi.