Accueil > Économie publique Niveau 2

KAFP 3425 - Économie publique Niveau 2

Type d'enseignement : Cours magistral et conférences

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 36

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Les étudiants désirant suivre ce cours devront avoir au minimum suivi un cours d'introduction à la microéconomie, la référence étant le cours de première année d'E. Wasmer. Les notions principales seront révisées en début de semestre, mais de façon assez rapide. Cela implique de maîtriser des outils mathématiques simples (dérivées et dérivées partielles notamment).

Descriptif du cours

Ce cours a pour objectif de familiariser les étudiants avec la branche de l'économie s'intéressant au rôle de l'Etat. Après avoir établi la supériorité de l'équilibre de marché concurrentiel, nous nous intéresserons à quatre contextes dans lesquels le marché est défaillant et qui impliquent alors une intervention nécessaire de l'Etat : les externalités, les biens publics, les asymétries d'information et la concurrence imparfaite. Chacun de ces thèmes sera introduit par un exemple concret, permettant d'illustrer l'importance réelle et la pertinence empirique des questions abordées dans ce cours. Ces cas concrets permettront en outre aux étudiants d'acquérir les intuitions principales autour desquelles s'articuleront les parties plus théoriques du cours. Pour chacun de ces problèmes, le cours développera les solutions proposées par l'économie publique. Nota : ce cours n'a pas vocation à préparer formellement les étudiants aux concours administratifs. Néanmoins, les thèmes abordés, les méthodes étudiées et la structure du raisonnement mise en place dans ce cours correspondent aux exigences de ces concours.

Enseignants

HEMET, Camille N. (Maître de conférences à l'ENS)

Format pédagogique

Cet enseignement consiste en un ensemble de cours magistraux en appuyés par des séances de travaux dirigés. L'accent sera mis sur les intuitions et les cas concrets, même si une partie du cours présentera les concepts abordés de façon plus théorique et formelle.

Mode de validation

La note finale sera composée de la façon suivante : - 50% : examen final - 50% : contrôle continu, dont : * 25% examen sur table de mi-semestre * 25 % présentation orale d'un court exposé sur un sujet d'actualité mis en lien avec les notions étudiées en cours + participation au débat suivant les présentations des autres étudiants

Charge de travail

Les étudiants devront assister régulièrement aux cours magistraux et aux conférences de méthodes. La relecture et la bonne compréhension des concepts enseignés en cours magistraux seront nécessaires pour aborder les conférences de méthodes en lien avec le sujet traité, et pour bien comprendre les séances de cours suivantes. En plus de ce travail « standard », il sera demandé aux étudiants de préparer à la maison les exercices proposés par les chargés de conférences en amont de la conférence pour permettre une assimilation plus efficace des méthodes abordées. Il sera enfin demandé aux étudiants de préparer un exposé par groupes de 2-3 étudiants qui sera présenté au reste de la classe lors d'une séance de conférence de méthodes.

Lectures principales demandées

  • « The Voluntary Exchange Theory of Public Economy », Musgrave, QJE 1939
  • “The Pure Theory of Public Expenditure”, Samuelson, 1954
  • « A Pure Theory of Local Expenditures», Tiebout, JPE 1956

Lectures complémentaires demandées

  • « Intermediate Public Economics » de Jean Hindricks et Gareth Myles
  • « Public Finance and Public Policy » de Jonathan Gruber