Accueil > Quand l'art déborde

KCOM 2415 - Quand l'art déborde

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Ni cours d'histoire de l'art, ni promenade touristique, ce cycle de conférences est réservé aux étudiantes et aux étudiants qui ont déjà acquis une certaine culture artistique et qui souhaitent travailler dans le monde de l'art ou en liaison active avec lui. Autrement dit, la seule curiosité n'est pas une motivation suffisante pour participer à cette conférence, qui appelle un engagement déterminé.

Descriptif du cours

Le cycle de conférences Quand l'art déborde porte sur les interactions contemporaines entre l'art d'une part, et l'économie, le pouvoir, la société d'autre part. Il est théorique et pratique. Théorique : modèles de partenariat entre artistes et marques, interactions art/économie, nouveaux modèles muséographiques, art et espace public… Pratique : expression créative sur « Quand l'art déborde », personnelle d'une part, collective d'autre part – à travers une collaboration avec des lycéens de Pantin.

Enseignants

  • CONSIGNY, Thierry (Président, Saltimbanque)
  • LE BON, Laurent (Président, Musée Picasso)

Format pédagogique

Une séance courante est ouverte par un « thé » préparé par les étudiants sur le thème du jour. Elle comprend un exposé, une fiche de lecture, une conversation et un cours. Des séances particulières sont consacrées à des sorties « sur le terrain ». Une master class en amphithéâtre sera organisée autour d'un artiste ou d'un dirigeant d'entreprise ou d'institution artistique ou d'un responsable politique. Les travaux créatifs sur « Quand l'art déborde » seront individuels et/ou collectifs .

Mode de validation

15% : Participation en conférence 30% : Exposé et/ou préparation d'une master class 30% : Travail personnel sur « Quand l'art déborde » 15% : Travail en collaboration avec les lycéens de Pantin sur « Quand l'art déborde ».

Charge de travail

Malgré son titre « attrayant », cette conférence n'est pas que récréative, elle appelle un travail réel.

Lectures principales demandées

  • Hans Ulrich Obrist, Ways of Curating, 2014
  • Michel Houellebecq, La Carte et le Territoire, Flammarion, 2010.
  • André Malraux, La tête d'obsidienne, Gallimard, 1974
  • Cristina Bechtler et Dora Imhof (dir.), Museum of the future, 2014
  • Gilles Tiberghien, Nature, art, paysage, 2001

Lectures complémentaires demandées

  • André Malraux, L'homme précaire et la littérature, Gallimard, 1977
  • André Malraux, L'homme précaire et la littérature, Gallimard, 1977
  • Gille Lipovetsky : L'Esthétisation du monde : vivre à l'âge du capitalisme artiste, Gallimard, 2013 (avec Jean Serroy)
  • Michel Houellebecq, Rester vivant, méthode. Flammarion, 1997. La possibilité d'une île, Fayard, 2006
  • Christian Blanckaert, Luxe, Cherche-Midi, 2008.
  • Jean-Marie Dru, New, Pearson, 2016
  • Cristina Bechtler et Dora Imhof (dir.), Museum of the future, 2014
  • Catherine Grenier, La Fin des musées ? 2013
  • Jean Clair, L'Hiver de la culture, 2011
  • Adrien George, The Curator's Handbook, 2014
  • Hans Ulrich Obrist, A Brief History of Curating, 2008