Accueil > Politiques publiques des connaissances

OAFP 3875 - Partage et Valorisation numérique des données de la Science

Type d'enseignement : Enseignement électif

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Aucun, si ce n'est un intérêt pour les politiques publiques numériques et les pratiques d'entreprise valorisant les données issues du travail de la science

Descriptif du cours

LES PLATEFORMES DE RESULTATS SCIENTIFIQUES SONT OUVERTES A DE NOUVELLES VALORISATIONS ET DE NOUVEAUX PARTAGES DE LEURS RESULTATS: LESQUELLES? Avec quelles formes et règles? Avec quelle valorisation globale pour l'économie et la société? Comment cette démarche véhicule-t-elle l'innovation (intelligence artificielle, deep learning notamment) et comment contribue-t-elle à la nouvelle économie? L'ENSEIGNEMENT S'APPUIE SUR LES RESSOURCES D'EXPERTISE D'UN DIPLOME PROFESSIONNEL, monté à Sorbonne Universités en 2017 par Renaud FABRE, avec 15 spécialistes (scientifiques, économistes, juristes, entrepreneurs, cabinets conseils, entreprises…) voir le site: www.data-strategie.upmc.fr . Par ailleurs, un projet éditorial commun est proposé (facultatif) aux étudiants en vue de réaliser un ouvrage collectif, qui, comme les deux précédents de cette Conférence, sera édité chez WILEY, éditeur américain d'informatique (voir bibliographie). TROIS THEMES STRUCTURENT L'ENSEIGNEMENT: A. L'économie de l'innovation numérique (plateformes de données de la science: construction, réseaux, valorisation et partage); B. Le droit des connaissances partagées (droit du text and data mining (TDM), droit de l'Open Access (OA) et droit des données protégées, conditions de partage et d'usage des données de la science et droit "souple"). C. Le changement technologique expliqué et appliqué à la valorisation des données (plateformes et moteurs de recherche, recommandation, architectures explorables et valorisables par les start-up…).

Enseignants

à définir

Format pédagogique

Une séance s'ouvre sur une brève présentation de Renaud FABRE suivie d'exposés. Les exposés communs partagés entre plusieurs élèves, sont les bienvenus ; toute séance s'achève par des exercices d'application précise des concepts acquis durant la séance.

Mode de validation

La validation repose sur les travaux personnels que sont des exposés individuels ou collectifs, des notes de lecture et une webographie. La validation repose sur une grille objective d'évaluation, simple et et partagée en début de Conférence.

Charge de travail

Des indications précises sont fournies sur les lectures "conseillées" avant chacune des séances afin de permettre de structurer les débats, autour de questions que les auteurs d'exposés communiqueront avant leur présentation. La charge de travail n'est pas particulièrement lourde et l'essentiel repose sur la participation au commentaire et à la discussion des exposés.

Lectures principales demandées

Renaud Fabre, Alain Bensoussan: "La Fabrique numérique des connaissances: modèles et plateformes pour la dissémination des savoirs" (WILEY Publisher, mars 2018 et ISTE Londres pour l'édition française: publié janvier 2018 210 pages). Publié avec la Conférence de 2016-2017 (liste des élèves dans l'ouvrage, coordination: LG Richou; L.Collin, M.Blanquart, Sciences Po)

Lectures complémentaires demandées

  • Renaud Fabre, en collaboration avec Margot Holvoet et Quentin Messerschmidt-Mariet, New Challenges for Knowledge. Digital Dynamics to Access and Sharing, ISTE LtD, Wiley Publisher, 2016, 224 p.
  • Rapports à consulter sur les sites de la DIST du CNRS http://www.cnrs.fr/dist/