Accueil > Initiation à l'entrepreneuriat

OBUS 2045 - Initiation à l'entrepreneuriat

Type d'enseignement : Cours magistral seul

Semestre : Automne et Printemps 2018-2019

Nombre d'heures : 40

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Aucun.

Descriptif du cours

L'enseignement vise à donner envie d'entreprendre. Il développe tous les aspects de la création d'entreprise via des cas pratiques, des jeux de rôle et la présence à chaque séance d'entrepreneurs chevronnés ou novices. Il est destiné non seulement aux étudiants ayant déjà un projet de start-up, mais aussi à tous ceux que la thématique intéresse sans pour autant connaître le monde de l'entrepreneuriat. Inspiré des méthodes pédagogiques mises en oeuvre à la Harvard Business School, dont l'enseignant est issu, le cours est hautement interactif et laisse une grande place aux échanges entre étudiants. Les sujets abordés sont : Qu'est-ce que l'entrepreneuriat ? Comment se lancer ? Stratégie contre exécution, le monde du capital risque, la « lean start-up », l'association entre fondateurs, le leadership, l'innovation et la créativité, le business plan, etc. Cet enseignement est la première brique du parcours pédagogique du Centre pour l'Entrepreneuriat, qui propose plusieurs ateliers thématiques et un incubateur de start-ups.

Enseignants

  • BERRICHE, Manon
  • EYRAUD, Jacques-Henri (Président du directoire, Olympique de Marseille)

Mode de validation

Participation orale (40%) Présentation d'un projet de création d'entreprise ou monographie sur un entrepreneur (40%) Jeux de rôle (20%)

Charge de travail

Rédaction de la monographie ou du teaser.

Lectures principales demandées

The Lean Start-Up, Eric Ries

Lectures complémentaires demandées

  • The Founders' Dilemmas, Noam Wasserman
  • Le Gène de l'innovateur, Clayton Christensen
  • The Innovator's Dilemma, Clayton Christensen
  • The Monk and the Riddle, Randy Komisar
  • The Entrepreneurial Venture, William Salhman et al
  • Steve Jobs, Walter Isaacson
  • L'Entreprise du Bonheur, Tony Hsieh
  • What I wish I knew when I was 20, Tina Seelig