Accueil > Ecrire le réel

OCER 5005 - Ecrire le réel

Type d'enseignement : Atelier

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 16

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

La littérature part de l'imaginaire pour arriver au réel. L'univers qu'elle crée possède une vérité interne, celle du texte lui-même, mais fait aussi référence à une réalité qui lui est étrangère, le monde, avec qui elle dialogue sans cesse. L'écriture peut choisir de s'affranchir de l'imagination et préférer se concentrer sur la description de la réalité pour en donner un éclairage particulier, pour l'éclairer d'un jour nouveau, pour en révéler des aspects ou pour se révolter contre sa dureté. L'art peut aussi créer de toute pièce un monde loin du réel qui pourtant dira beaucoup de lui. L'art est en effet toujours « plus vrai que nature ». Lorsqu'elle s'inspire de faits réels, historiques ou documentaires, la littérature les transcende en leur insufflant la force de la réalité augmentée de poésie. Cela donne une puissance toute particulière à ces textes qui ne se limitent pas à ceux de l'école dite réaliste ou naturaliste. Nous partirons de l'analyse de textes qui utilisent le réel comme matériau pour analyser les objectifs divers qu'ils peuvent se fixer : documentaire, historique, pamphlétaire, argumentatif, politique. Ils seront une source d'inspiration et d'exercices pour écrire des textes personnels, de forme libre, dont l'objet sera de peindre une réalité sociale ou historique en utilisant les ressorts de la narration romanesque.

Enseignants

FILIPPETTI, Aurélie (Professeure agrégée, IEP de Paris)

Mode de validation

L'atelier se terminera par l'écriture d'un objet littéraire un peu plus long, au format d'une nouvelle.

Lectures principales demandées

Hugo: Choses vues

Lectures complémentaires demandées

  • Michèle Perrot, Mélancolie ouvrière
  • Michelet: La Sorcière (Livre 2 sur les procès de sorcellerie)
  • Eric Vuillard, 14 juillet (Actes Sud)