Accueil > Le Monde Arabe de 1876 à nos jours

OCMO 2190 - Le Monde arabe de 1798 à nos jours

Type d'enseignement : Cours magistral seul

Semestre : Automne 2018-2019

Nombre d'heures : 24

Langue d'enseignement : français

Voir les plans de cours et bibliographies

Pré-requis

aucun

Descriptif du cours

Ce cours magistral, dispensé sur douze séances de deux heures chacune au premier semestre 2016-2017, s'adresse à des étudiants de master de Sciences Po, Paris. Il est couplé au cours dispensé pour la préparation au concours 2017 de l'agrégation d'histoire sur la question en intitulé. Il s'agit donc d'évoquer plus d'un siècle de bouleversements majeurs au Moyen-Orient en prenant pour date d'ouverture 1876, soit les réformes de l'Empire ottoman, et 1980, soit les ruptures générées par la Révolution islamique de l'année précédente, avec l'éclatement de la guerre entre l'Iran et l'Irak. Cette période d'une grande densité événementielle sera découpée en séquences chronologiques cohérentes, correspondant à chacune des douze séances, dont le déroulé figure ci-dessous. Les dynamiques propres à la région seront à chaque fois mises en lumière, y compris lors des phases d'intervention coloniale directe, évoquées au cours des séances 2 à 7. Il ne s'agit pas d'un cours d'histoire des relations internationales, mais bien d'un cours d'histoire du Moyen-Orient, centré sur les évolutions politiques, sociales et intellectuelles de cette partie du monde. Le conflit israélo-arabe aura naturellement toute sa place dans ces développements, mais une attention particulière sera également portée à la « guerre froide arabe » entre l'Egypte et l'Arabie, ainsi qu'à l'essor de l'islamisme contemporain.

Enseignants

  • CECCALDI, François (Doctorant)
  • FILIU, Jean-Pierre (Professeur des universités à Sciences Po)

Mode de validation

Les étudiants de PSIA seront évalués sur deux fiches de lecture d'ouvrages librement choisis dans la bibliographie générale (voir syllabus). Ces fiches de lecture seront à rendre impérativement lors des cinquième et dixième séances. La non-production d'une de ces fiches à la date requise entraînera la constatation de l'impossibilité de noter. La note finale sera attribuée à 50% pour chaque fiche de lecture.

Plans de cours et bibliographies

  • Séance 1 : Monde arabe, Empire ottoman et Nahda (1798-1882)
  • Séance 2 : Expansion coloniale et essor des nationalismes (1830-1914)
  • Séance 3 : La Première guerre mondiale et ses suites (1914-22)
  • Séance 4 : La rivalité des impérialismes (1922-39)
  • Séance 5 : Soulèvements populaires et recomposition politique (1922-39)
  • Séance 6 : Deuxième guerre mondiale et question palestinienne (1939-49)
  • Séance 7 : Le « grand détournement » des indépendances arabes (1949-69)
  • Séance 8 : Conflit avec Israël et « guerre froide » arabe (1949-69)
  • Séance 9 : « Rectifications » autoritaires et poussée islamiste (1970-87)
  • Séance 10 : L’échec de la première vague démocratique (1987-2001)
  • Séance 11 : La « guerre globale contre la terreur » (2001-11)
  • Séance 12 : Révolution et contre-révolution (2011-18)

Bibliographie générale

  • Larbi CHOUIKHA et Eric GOBE, Histoire de la Tunisie depuis l’indépendance, Paris, La Découverte, 2015.
  • Jean-Pierre FILIU, Histoire de Gaza, Paris, Pluriel, 2015.
  • Mohammed HARBI et Benjamin STORA (dir.), La Guerre d’Algérie, Paris, Pluriel, 2006.
  • Samir KASSIR, Histoire de Beyrouth, Paris, Fayard, 2003.
  • Rashid KHALIDI, Palestine, histoire d’un Etat introuvable, Arles, Actes Sud, 2007.
  • Henry LAURENS, La Question de Palestine : I, L’Invention de la Terre sainte, Paris, Fayard, 1999, II, Une mission sacrée de civilisation, 2002, III, L’Accomplissement des prophéties, 2007, IV, Le Rameau d’olivier et le fusil du combattant, 2011, V, La Paix impossible, 2015.
  • Pierre-Jean LUIZARD, Le piège Daech, Paris, La Découverte, 2015.
  • Daniel RIVET, Le Maghreb à l’épreuve de la colonisation, Paris, Pluriel, 2010.
  • Eugene ROGAN, Histoire des Arabes, Paris, Perrin, 2013.
  • Michel SEURAT, L’Etat de barbarie, Paris, PUF, 2012.
  • Pierre VERMEREN, Le choc des décolonisations, Paris, Odile Jacob, 2015.