Accueil > Politiques Publiques : analyse du changement

KAFP 3150 - Politiques publiques : analyse du changement

Type d'enseignement : Cours magistral seul

Semestre : Automne 2019-2020

Nombre d'heures : 40

Langue d'enseignement : français

Pré-requis

Aucun.

Descriptif du cours

Le cours de politiques publiques offre aux étudiants des outils leur permettant de réfléchir aux dynamiques à travers lesquelles des politiques publiques sont conçues, définies, débattues, contestées, mises en œuvre et évaluées à différentes échelles de gouvernement. Depuis les années 1960, de nombreuses analyses ont eu pour objet l'étude de l'État en action, autrement dit l'étude du fonctionnement concret de l'appareil politico-administratif, les rapports de pouvoir qui en découlent et les relations qui se tissent entre l'État et les acteurs privés (syndicats, associations, entreprises, etc.). L'objectif constant de la plupart de ces travaux vise à fournir une meilleure compréhension de la façon dont les acteurs publics gèrent les problèmes sociaux et tentent d'apporter des réponses aux demandes formulées par les groupes d'intérêts ou aux évolutions socio-économiques auxquelles les sociétés contemporaines sont confrontées. Le cours remplit sur cette base plusieurs objectifs. D'abord, offrir une présentation des principaux outils d'analyse des politiques publiques, en partant notamment des notions attachées à une conception dite « séquentielle » de l'action publique. Il entend également s'interroger de manière plus systématique sur la question du changement des politiques publiques. Comment le caractériser ? Quels en sont les déterminants ? Est-il même possible de (vraiment) réformer les politiques publiques ? Pour ce faire, l'enseignement se fonde sur des cas concrets et des savoirs stabilisés en science politique, en économie politique et en sociologie de l'action publique, qui garantissent une cohérence à l'enseignement et une distance critique à l'égard de l'action de l'Etat au concret. Ce cours mobilise également des perspectives historiques et comparatives, afin de mieux cerner ce qui fait la spécificité des politiques publiques dans les sociétés contemporaines. Il proposera enfin de suivre tout au long de l'année des cas de politiques publiques de manière plus fine en sollicitant les étudiants du cours dans la collecte des données et dans la mise au point d'une analyse des politiques choisies.

Enseignants

  • DE NUZZO, Carlo (Etudiant doctorant)
  • SUREL, Yves (Professeur des Universités en science politique - Université Paris 2 (Panthéon-Assas))

Format pédagogique

Cours magistral.

Mode de validation

La validation du cours se fera sur la base de deux notes écrites, l'une individuelle, l'autre collective, respectivement en milieu et en fin de semestre. Ces deux notes ont toutes deux trait à une étude de cas que les étudiants devront réaliser au cours du semestre sur une politique publique. La première note sera attachée à la partie de la recherche collective initialement prise en charge par un étudiant. La seconde constituera un rapport final agrégeant les contributions individuelles. L'objectif est en effet de compiler les contributions de chacun pour parvenir à la rédaction d'un article ou d'une note à publier. Chacune des deux notes compte pour 50 % de la note finale. Une harmonisation de la note tiendra compte de la participation orale. Tous ces éléments seront précisés dès le premier cours. Un assistant est enfin prévu pour assister les étudiants dans leurs travaux.

Charge de travail

A définir selon les séances.

Lectures principales demandées

  • Boussaguet (L.), Jacquot (S.), Ravinet (P.) (dir.), Dictionnaire des politiques publiques, Paris, Presses de Sciences Po, 2014 (5e édition)
  • de Maillard J., Kübler D., Analyser les politiques publiques, Presses Universitaires de Grenoble, 2015 (2e édition).
  • Dodds A., Comparative Public Policy, London, Palgrave, 2013.
  • Hassenteufel P., Sociologie politique : l'action publique, Paris, A. Colin, 2011 (2e édition)
  • Muller P., Les politiques publiques, Paris, PUF (Que sais-je ?), 2018 (12e édition)